Google est le leader sur le marché des moteurs de recherche. Selon le site Blog du Modérateur, près de 3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour en 2017 dans le monde sur Google. Depuis son lancement en 1998, celui-ci est passé de moteur de recherche classique à moteur de réponses et de recommandations. Son objectif est d’afficher les résultats les plus pertinents possibles pour ses utilisateurs concernant leurs requêtes. Par conséquent, des mises à jour régulières de son algorithme de recherche sont réalisées tout au long de l’année. Aujourd’hui, nous vivons dans une société qui en demande toujours plus. Ainsi les internautes recherchent de plus en plus d’images, de vidéos, de carte locales,etc… Mais quelles sont les changements réalisés sur les SERP ? Quels sont les nouveaux outils que Google met en place pour répondre le plus précisément possible aux requêtes des utilisateurs ?

Google transforme ses SERP

Les SERP (Page de Résultats de Recherche) possèdent aujourd’hui des résultats de recherche plus personnalisées et dynamiques.
En 1998, un flux important de sites web a fait surface et il devenait difficile de s’y retrouver. Google a donc voulu profiter de cette opportunité en s’appuyant sur l’algorithme Page-Rank afin de proposer des résultats de recherche de type organiques. Puis s’ensuit avec la mise en place d’une recherche sémantique, afin de mieux comprendre des intentions de recherche de ses utilisateurs.

En 2000, Google introduit un nouvel outil qu’il nomme Google AdWords. Participant aux changements des SERP, celui-ci permet aux entreprises qui possèdent un site Web, de faire de la publicité sur les pages de recherche. Ces dernières, que l’on situe aujourd’hui au dessus des recherches organiques aux nombres de 4, se situaient avant sur une colonne en haut à droite de la page. L’augmentation des recherches sur les mobiles contribue à la disparition de cette colonne à cause de la taille réduite de l’écran. Enfin, depuis 2015, Google a augmenté la taille des annonces en lançant « Product Listing Ads » sur Google AdWords pour les produits qui demandent une attraction visuelle.

Il ne suffit plus de prendre en compte un mot-clé et de créer du contenu textuel pour une page, mais de devoir réfléchir sur les nouvelles opportunités de contenu. Il faut réussir à être présent dans les différentes sections du SERP. Ceci demande à générer plus de contenu, sans négliger la qualité afin de capter ces zones et ainsi avoir de la visibilité. Par conséquent, Google veut devenir un moteur de recherche universelle qui va bien au-delà des recherches organiques simples (lien bleu vers le site web) mais qui fournit également différents types de résultats. Grâce à cette recherche universelle ceci permet de donner un champs d’action plus grand et donc une meilleure visibilité pour les entreprises.

Les zones et éléments rajoutés par Google

Thèmes de recherche

Google introduit des moteurs de recherche verticaux dont les thèmes sont les suivants: Maps, Actualités,Vidéos, Images, Shopping et Livres. Ces derniers sont visibles dans les SERP Google. L’objectif est de fournir les meilleurs résultats possibles, en dehors du type de contenu, mais également permettre aux utilisateurs une facilité d’accès à leurs recherches.

Caractéristiques et fonctionnalités

Cependant Google ne s’en arrête pas là et met en place de nouvelles caractéristiques et fonctionnalités : Google Instant, Google Suggest, Amélioration de l’interprétation des requêtes, Recherche élargie, Suggestion alternative, etc.

Méthodes de traitement des informations

Compte tenu de la charge importante d’informations, Google à mis en place de nouvelles méthodes de traitement des informations tels que : Quick Answer, La météo, Knowledge Graph, Carrousel.

Ces fonctionnalités ont pour but d’anticiper les réponses aux questions des utilisateurs, dont ils n’avaient pas conscience au moment de leurs recherches. En ce qui concerne Knowledge Graph, celui-ci permet aux recherches dites « génériques » (une ville, une personnalité, un sport…) de donner des résultats de recherche universelle comme des vidéos ou des images mais aussi des réponses « directes » comme la météo de la ville recherchée par exemple.

Conclusion

Google développe donc 24 fonctionnalités (SERP Features), regroupées en 5 catégories (Local, Publicité, Knowledge Graph, Vertical, General). L’objectif étant de répondre au mieux aux requêtes de ses utilisateurs par la pertinence et la spécificité de ses réponses. Le moteur de recherche prend en compte la hausse des recherches sur mobile en lançant en 2016 les « Rich Cards ». Celles-ci sont autrement appelées les « Cartes enrichies ». L’objectif est de mettre l’accent sur la structure et les visuels pour s’assurer d’une meilleure expérience de l’utilisateur.