Les nouvelles n’étaient pas bonnes pour 2017. En effet, le taux de présence des ransomwares était estimé à 64% dans des e-mails malveillants au troisième trimestre de l’année précédente. Dans le monde des entreprises qui est en pleine mutation vers le tout digital, les questions se posent quant à l’évaluation des dangers cyberattaques qui  pourraient persister en 2018, voire même empirer. Comme l’évolution « internet » ne cesse de progresser d’année en année, les entreprises doivent accorder une plus grande attention aux cyberattaques. Selon d’autres estimations, le dommage annuel causé par la cybercriminalité dans le monde représenterait plus de 6 milliards de dollars d’ici 2021 : vol d’identité, réduction de la productivité, destruction des données, etc… Pour bien se préparer à cette guerre, il faut commencer par identifier les types de cyberattaques auxquelles  il faut s’attendre et mettre en place les meilleurs plans pour contre-attaquer…

Les menaces cyberattaques pour 2018

Ce n’est pas parce que vous avez une petite entreprise que votre business ne sera pas une cible pour la cybercriminalité. Il faut toujours rester sur vos gardes.

Le développement rapide de l’intelligence artificielle rend également la lutte contre la cybercriminalité de plus en plus ardue. Aujourd’hui, les menaces de type Malaware peuvent s’adapter à chaque situation et cela, à une vitesse incroyable. De ce fait, ce type de virus est devenu très difficile à détruire.  Les logiciel à rançons seront également encore présents et même plus redoutables.

Le nombre des attaques par un réseau d’ordinateur zombies ou botnet sont également en pleine augmentation. De nos jours, l’IoT ou Internet-of-Things offre une incroyable polyvalence des fonctionnalités qui facilite la vie. Par exemple, il est très pratique de mettre en marche la cafetière à la maison tout en étant assis dans le bureau à plusieurs kilomètres de là. Malheureusement, c’est l’IoT qui constituera également une menace importante pour l’avenir en termes de cyberattaques car ces types de contrôleurs à distance peuvent justement être liés ensemble pour former un redoutable botnet. Le savez-vous ? Il est très possible que votre nouvelle imprimante de bureau soit partiellement responsable de la suppression d’un site Web ou d’une base de données du gouvernement de n’importe quel pays du monde…

L’usurpation d’identité sur le web

Vous pensez qu’en matière de vol d’identité, les choses seront plus calmes en 2018 ? Vous avez tort. L’usurpation d’identité fait toujours partie des crimes à combattre sur internet. En 2016, ce type de vol aurait conduit à une perte de 16 milliards de dollars, uniquement aux Etats-Unis et chaque année, ce nombre continue d’augmenter. Parmi les cas, il y a des vols d’identité qui n’étaient même pas liés à une personne partageant des informations via un e-mail suspect du Nigeria, mais ce sont des entreprises qui collectent des informations ciblées. Le piratage d’Equifax en septembre 2017 en est un exemple. Aujourd’hui, environ 143 millions de personnes risquent de payer cher à cause de négligence sur les risques chez Equifax.

 

Quelles solutions pour bien protéger votre entreprise ?

À chaque situation sa solution !  Il est primordial de tout garder à jour. L’entreprise doit utiliser une technologie (matériel, logiciel…) qui est toujours en phase avec les dernières versions.

Les navigateurs web

En ce qui concerne les sites Web, les navigateurs comme Chrome signaleront toute utilisation de logiciel obsolète et les utilisateurs verront ce signal sur leur écran, indiquant que le site peut constituer une menace sérieuse pour la sécurité de tout réseau informatique. Les différentes techniques de balayage biométrique constituent également une solution pratique pour protéger l’accès à votre poste.

La reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale est de plus en plus répandue. Cette technologie évolue également à un rythme considérable et les résultats semblent tous  indiquer qu’il s’agit d’une excellente méthode pour vérifier l’identité d’une personne.

Les certificats SSL

Les certificats SSL permettent aussi de protéger votre site  et d’améliorer l’expérience des visiteurs. De plus, ces certificats amélioreront le classement de votre site sur les résultats des moteurs de recherche. Il ne faut pas oublier que la sécurité d’un site constitue un grand critère d’estimation pour Google. Les principes de sécurité de base fonctionnent toujours. En sensibilisant votre personnel sur l’utilisation d’un mot de passe fort et en organisant des cours et  séminaires sur l’utilisation du courrier électronique et le partage d’informations. Il convient également d’ajouter un cryptage pour les communications, que ce soit via un e-mail ou un chat en direct.  Il est indispensable de mettre en place des sauvegardes redondantes ainsi que des techniques de scellage de faille de sécurité. Cela permet de gérer le ransomware plus facilement.

Votre entreprise doit également disposer de personnes compétentes dans le domaine de l’informatique. Assurez-vous que le département informatique maîtrise parfaitement la sécurité de tout le réseau de l’entreprise. De bonnes connaissances et des entraînements réguliers peuvent empêcher les pirates d’accéder à tout ce qui est lié aux affaires. Priorisez les formations et les cours indispensables à la sécurité de vos données. Un autre conseil : verrouillez l’accès à votre Wi-Fi afin que personne ne puisse se connecter sur votre réseau.