Les courriers électroniques sont transmis aux différents destinataires grâce à des serveurs mail et à certains logiciels que l’on appelle des clients. Ces clients, tels que Outlook ou Thunderbird utilisent des protocoles afin d’afficher les courriels. Chaque protocole utilise sa propre procédure. En effet, IMAP ouvre directement les messages sur le serveurs tandis que le protocole POP3 télécharge dans un premier temps les données, avant de les ouvrir localement.

Qu’est ce que le protocole IMAP ?

IMAP vient de l’anglais “Internet Message Access Protocol“. Il s’agit d’un protocole de fichiers textes permettant l’accès aux emails situés sur le serveur. Lorsque vous configurez votre compte en utilisant le protocole IMAP, votre client mail va établir une connexion au serveur avant chaque consultation des messages. Vous allez, de ce fait pouvoir accéder aux différents dossiers et contenus chargé depuis le serveur. Tous les messages et les structures enregistrés sur le serveur sont accessibles sur votre client jusqu’à ce que vous les effaciez. De ce fait, la consultation de vos courriels peuvent être effectué depuis n’importe quel endroit. De plus, vous pouvez utiliser différents ordinateurs et clients emails connectés à Internet afin de retrouver la structure de vos dossiers, e-mails et autres données.

Le serveur et le client IMAP utilise une connexion via un protocole de transmission qui se nomme TCP/IP, sur le port 143 ou le port 993 si vous désirez une connexion plus sécurisée. Des signalétiques bien définies permettent au client de communiquer avec le serveur par le biais de ce processus. Le signe “plus” répondant à une requête défini que le serveur attend de recevoir des informations complémentaires sur la commande reçue. Ces retours nous informe aussi sur le succès (OK) , l’échec (NO), ou les fautes de syntaxes (BAD), des commandes clients que vous effectuez.

Comment fonctionne le protocole de transmission POP3 ?

POP3 vient du terme anglais “Post Office Protocol“. Ce protocole permet l’extraction des emails à l’aide d’un client tel que Outlook. Contrairement au protocole IMAP, le client établit une communication avec le serveur de réception de courrier sur lequel un logiciel de serveur POP3 est installé. Avec cette configuration, les courriels sont téléchargés et enregistrés directement sur l’ordinateur du client email. De ce fait, les messages sont effacés du serveur et la connexion est interrompue. Il est possible, par la suite, de traiter directement les emails téléchargés sans que le serveur ou le client ne se connecte.

Les clients POP3 utilisent le port 110 et se connecte par le biais du processus de connexion TCP/IP. Si vous désirez bénéficier de plus de sécurité, il vous faudra utiliser le port 995. Tout comme le protocole IMAP, le serveur et le client communique entre eux par le biais de commandes. Les commandes POP3 utilisent une limite de quatre caractères ainsi que d’un ou plusieurs paramètres. Le serveur répond à chaque commande avec des statuts positifs (OK), échecs (-ERR) ainsi que des informations annexes. Les trois étapes du processus de transmission POP3 sont les suivantes:

  • Identification de l’utilisateur et du serveur mail par le bien d’un identifiant, d’un mot de passe et d’un nom d’hôte.
  • Chargement des messages
  • Suppressions des données sur le serveur

Quelles sont les différences entre IMAP et POP3 ?

Lorsque l’on compare les deux protocoles, on peut mettre en évidence les comparaisons suivantes :

  • Les clients IMAP établissent une connexion permanente et continu avec le serveur, ce qui n’est pas le cas d’un client POP3 qui n’utilise la connexion que lors du chargement des messages
  • Avec le protocole POP3, une fois les emails téléchargés, ils sont supprimés du serveur. Le protocole IMAP gardent vos courriels sur le serveur mail sauf si vous désirez de les supprimer manuellement.
  • IMAP vous permet d’avoir accès à vos emails par le biais de différents ordinateurs et emplacement, ce qui n’est pas le cas de POP3.

Conclusion

Comme mentionné plus haut, il existe des différences entre les deux protocoles mentionnés. En effet, POP3 est limité à un seul et unique client car les emails sont intégralement téléchargé sur le client. Ce protocole est idéal si vous souhaitez extraire tous les emails sur un seul ordinateur. De plus, une fois les emails téléchargés, la connexion au serveur n’est plus nécessaire afin de consulter et traiter vos emails.

Si vous désirez pouvoir accéder aux emails depuis plusieurs ordinateurs et différents emplacements, le protocole IMAP est indispensable. Cela permettra en effet, de pouvoir accéder aux emails à partir de différents endroits. Grâce au chargement des courriels , il est possible de gérer localement la structure des dossiers et des contenus. Cependant, du fait que les emails restent sur le serveur jusqu’à leurs suppressions, le protocole IMAP s’avère plus gourmand en ressources que le protocole POP3.

Retrouvez ces deux protocoles inclus dans nos offres d’emails professionnels. Comparez nos offres !