Microsoft Outlook est devenu incontournable, surtout pour les utilisateurs de Windows. Avec ce logiciel, le géant Microsoft propose en effet un outil de messagerie pratique, efficace et facile à utiliser, sans parler des fonctionnalités avancées. Toutefois, inclus dans la suite Office, Outlook a un point faible : il est payant. En plus, l’utilisateur doit acheter le pack en entier (qui comprend entre autres Word, Excel et PowerPoint) pour en profiter, rendant son coût non négligeable. Alors, si vous souhaitez vous tourner vers des solutions gratuites ou moins chères, plusieurs alternatives intéressantes existent.

Thunderbird

Mozilla Thunderbird est peut-être le plus populaire en tant que client de messagerie gratuit et open source. Les fonctionnalités de base nécessaires y sont bien présentes. Mais vous pouvez en plus en ajouter d’autres, tels qu’une gestion du calendrier, des tâches, des flux RSS… Thunderbird est disponible pour Windows et pour Mac. Elle offre également la possibilité de crypter les messages. On note toutefois quelques manques, comme la personnalisation des signatures ou le dictionnaire français intégré.

Windows Live Mail

Windows Live Mail est la version gratuite de Microsoft Outlook, pré installé gratuitement à partir de Windows 7. Bien entendu, elle n’est pas aussi performante qu’Outlook, mais Microsoft l’a bien conçue pour être au niveau de Thunderbird. Mais par rapport à ce dernier, Windows Live Mail offre plusieurs fonctionnalités intéressantes comme la liaison avec d’autres programmes Windows et le filtre anti-spam adaptatif. Par contre, Windows Live Mail n’est disponible que pour Windows et on ne peut avoir l’accès au code source des messages.

SeaMonkey

SeaMonkey n’est pas seulement un client de messagerie, c’est un pack complet qui s’adresse aux entreprises (petits projets toutefois), comprenant plusieurs outils comme un navigateur, une messagerie, un logiciel de chat et un éditeur HTML. SeaMonkey présente l’avantage d’être disponible pour Linux, en plus de l’être sur Windows et sur Mac. En plus des fonctionnalités de base pour un client de messagerie, SeaMonkey présente aussi quelques outils intéressants comme la signature numérique, la gestion des accusés de réception, l’intégration des services d’annuaires LDAP, les filtres anti-spam adaptatifs ou la possibilité de gérer plusieurs comptes. SeaMonkey est toutefois difficile à prendre en main.

OperaMail

Comme son concurrent Mozilla, la firme norvégienne Opera a aussi sorti son logiciel de messagerie. À défaut d’être aussi performant de Thunderbird, OperaMail est une excellente alternative, qui est en plus facile à utiliser. On regrette notamment qu’OperaMail soit peu personnalisable et qu’aucune extension ne soit possible. Certains utilisateurs ont également signalé quelques bugs qui n’ont pas encore été réellement identifiés et corrigés par son développeur.

Evolution

Evolution est un client de messagerie très populaire chez les utilisateurs de Linux. Cependant, ce logiciel open source est aussi disponible pour Mac et Windows. On y retrouve les fonctionnalités de base pour la gestion des messages, mais aussi plusieurs outils intéressants comme la gestion des notes, des calendriers et des tâches. En plus, Evolution peut être lié avec Microsoft exchange Server. Tout comme pour OperaMail, on regrette le manque de flexibilité et de personnalisation. Notez aussi qu’Evolution ne supporte pas le format « Flowed message » comme les iPhone messages.

Em Client

Em Client est un logiciel de messagerie qui s’est largement inspiré de Microsoft Outlook, mais qui s’est aussi inspiré de ses autres concurrents en intégrant plusieurs fonctionnalités intéressantes, comme la gestion de tchat et l’antivirus intégré. On regrette toutefois l’absence de la possibilité d’une gestion à distance. Il est alors évident qu’Em Client n’est pas totalement gratuit. Cependant, si vous avez l’intention d’y intégrer qu’un ou deux comptes, vous pouvez l’utiliser gratuitement. Au-delà de deux comptes, em Client devient payant.

Inky

Inky est aussi un client de messagerie très complet, qui arrive largement au niveau de Thunderbird en termes de fonctionnalités. En plus, Inky présente une interface très moderne, largement inspirée des normes actuelles de design depuis l’introduction de la notion de « responsive ». La fonction « Smart view » permet par exemple un rapide traitement des mails et une classification efficace. Comme sur Gmail, vous pouvez aussi séparer automatiquement les mails classiques, les newsletters et les mails promotionnels. Fait étonnant, Inky est payant pour les utilisateurs iOs (iPhone et iPad), mais gratuit pour les utilisateurs Windows. Le fait qu’Inky stocke les mots de passe sur un serveur en ligne ne rassure pas non plus les utilisateurs.

Mailbird

Mailbird est un client de messagerie qui s’est largement inspiré de Sparrow, que les utilisateurs de Mac connaissent bien. Tout comme Inky, Mailbird présente aussi un design moderne et épuré. Très facile à utiliser, Mailbird donne la possibilité à ses utilisateurs d’intégrer des liaisons Facebook, Dropbox ou Google Drive avec de simples glisser-déposer. On déplore cependant plusieurs fonctionnalités avancées et certains manques au niveau de la sécurité. Le fait que les mots de passe soient enregistrés sur le serveur de Maibird ne rassure pas non plus. Notez aussi que Mailbird est un logiciel gratuit, mais financé par des publicités, qui peuvent être finalement envahissantes. Toutefois, il existe bien une version payante sans publicité, où il est aussi possible d’utiliser plusieurs comptes.

Les logiciels de messagerie pour les applications mobiles

Les habitudes ne sont pas les mêmes pour les applications mobiles lorsqu’il s’agit de manipuler ses mails. En effet, avec les appareils mobiles, seules les fonctionnalités les plus basiques sont utilisées, comme la lecture et l’envoi des mails. De plus, les téléphones portables et autres appareils portables sont le plus souvent personnels, et les utilisateurs profitent des applications préinstallées. Pour les utilisateurs de Windows Mobile, ils ont même la chance de profiter d’un Outlook pré installé, largement satisfaisant. Les utilisateurs Android peuvent profiter d’une application intégrée, mais peuvent aussi utiliser directement l’application Gmail, disponible gratuitement et directement lié à leur adresse de messagerie.