La plus grande cause d’un taux de conversion faible des sites e-commerce est la mauvaise gestion du tunnel de conversion, provoquant parfois un énorme manque à gagner en termes de chiffres d’affaires pour les entreprises. Pourtant, il existe un certain nombre de techniques qui permettent d’améliorer le taux de conversion de votre site e-commerce, notamment, par l’optimisation de la gestion du tunnel d’achat. En voici quelques-unes d’entre elles.

 

Augmentez votre taux de conversion avec un moyen de paiement simple

Un moyen de paiement en ligne qui demande trop d’informations aux internautes démotive rapidement vos acheteurs. Vous n’avez pas besoin d’utiliser les modes de boutique-en-ligne-monsitewebpaiement en ligne comme Paypal, il vous faut juste quelques informations précises, dont le nom de votre acheteur, le numéro de sa carte bancaire, son cryptogramme et la date d’expiration de sa carte.

Demandez uniquement ces informations, et sur une seule page, les boutons de redirection pour demander d’autres informations sont des moyens efficaces pour pousser les internautes à quitter votre site. Il existe des applications permettant de créer des formulaires de paiement simples, comme PayPlug ou Hipay. Ces applications vous permettent de personnaliser vos formulaires, et de les tester avant de les utiliser.

 

Ne demandez que les informations dont vous avez besoin

De nombreux sites e-commerce jugent opportun de demander des informations très détaillées sur leurs clients, avant même que ceux-ci ne se soient engagés à payer un article. Ils demandent aux acheteurs leur sexe, l’âge, le numéro de téléphone… alors que ces informations ne sont pas toutes nécessaires pour le paiement. Pourtant, procéder de la sorte fait perdre beaucoup de clients ! Les consommateurs actuels aiment les choses simples, rapides, sans aucune sophistication.

Il est vrai que vous pourriez avoir besoin d’autres informations sur vos clients, afin, par exemple, de lui proposer d’autres offres, ultérieurement ; néanmoins, ne leur demandez pas trop d’informations, du moment qu’ils n’ont pas encore payé vos produits ou services.

 

Soyez logique dans vos demandes d’informations

Pour une première demande d’informations de paiement, vous avez juste besoin de l’adresse e-mail et du code postal de votre client. Le code postal vous permet de connaître exactement les frais de livraison, et de le communiquer à votre acheteur. Si ce dernier abandonne les procédures à ce moment-là, vous avez déjà son adresse mail, qui vous permettra de relancer votre offre plus tard.

 

Intégrez les réseaux sociaux sur votre site e-commerce

social-media

 

Les réseaux sociaux, surtout Facebook, ne peuvent plus être ignorés par les boutiques en ligne. Des milliers d’internautes recherchent des produits ou services sur Facebook, avant de consulter les sites e-commerce. Vous pourriez perdre beaucoup de clients potentiels, si vous ne permettez pas à vos visiteurs de créer un compte sur votre site, à partir de Facebook, via la solution d’identification Facebook Connect.

 

Rassurez vos clients potentiels

Les acheteurs en ligne ont besoin d’être rassurés sur les sites e-commerce. Pour ceci, n’oubliez pas d’afficher à côté du formulaire de paiement proposé les témoignages de vos clients satisfaits. Ces témoignages doivent évidemment être crédibles, mentionnant le nom et/ou le prénom du témoin, ainsi que, si possible, un lien dirigeant vers sa page Facebook, Twitter ou vers son blog.

 

Communiquez avec vos clients pendant les procédures de paiement en ligne

Encore une autre technique pour rassurer vos clients : parlez-leur ! Il existe tout un éventail d’applications click-to-call ou click-to-chat, qui vous permettent d’engage
r une discussion instantanée avec vos clients.

 

Évidemment, cela va nécessiter plus de ressources humaines, mais des ressources nécessaires, puisque leur présence vocale ou sur un module de chat offre une sorte de garantie
aux clients, et instaure un climat de confiance. Les experts affirment que l’utilisation de cette technique améliore les ventes des boutiques en ligne d’environ 30% !

 

 

N’obligez pas vos clients à créer un compte sur votre boutique en ligne

Bien que la création de compte client sur votre site peut s’avérer nécessaire pour la fidélisation de vos clients, certains internautes apprécient de pouvoir acheter des articles sur un site, sans devoir créer un compte, mais seulement en fournissant une adresse e-mail et un code postal. Le client est satisfait de la rapidité des procédures d’achat, et vous avez quand même la possibilité de le relancer et de lui adresser d’autres offres commerciales plus tard, avec son adresse e-mail.

 

Une relance efficace pour les clients qui ont abandonné

La majorité des internautes crée un panier d’achats, et abandonne plus tard, sans effectuer d’achat. Or, ces prospects ont manifesté un intérêt pour vos produits, en créant le panier d’achats. Pour les récupérer, vous pouvez utiliser différentes applications de retargeting
par e-mail, q
ui identifient les internautes susceptibles de s’intéresser à vos produits/services, en analysant leur comportement sur Internet, et/ou sur votre site. Ces outils génèrent des codes qui permettent de détecter les internautes qui ont abandonné votre site, et de les relancer par voie d’e-mail, quelques minutes après leur navigation sur votre site d’e-commerce.

Des techniques comme les webinaires permettent de faire revenir les clients sur votre site. Le webinaire ou webinar vous permet de demander aux clients qui ont abandonné un panier d’achats, d’assister à une présentation de vos produits en direct sur Internet. Les internautes pourront poser des questions, auxquelles vous allez répondre directement. C’est l’occasion aussi de présenter les caractéristiques et les avantages de vos produits. Procéder de la sorte peut vous aider à récupérer au moins une partie des internautes qui ont abandonné leur panier d’achats.

 

Profitez dès maintenant de nos offres complètes pour ouvrir une boutique e-commerce clés en main !