Dans cet article, nous allons essayer de rassembler tout ce qui vous permettra d’améliorer la vitesse de chargement de votre site internet. Tout d’abord, quelle vitesse de chargement de votre site est considéré comme assez rapide? La première chose à effectuer est d’utiliser WhichLoadsFaster. Cela vous permettra de comparer la vitesse de chargement de votre site internet avec tous vos principaux concurrents. Une autre façon est de se servir de ce qui suit:

  • Au-dessous de 1 seconde: parfait
  • de 1 à 3 secondes: votre site est plus rapide que la moyenne
  • de 3 à 7 secondes: vous êtes dans la moyenne
  • plus de 7 secondes: la vitesse de votre site est très médiocre

Ces repères sont basés sur des études montrant que 47% des personnes s’attendent à ce qu’une page Web soit chargée sous moins de deux secondes et 57% des visiteurs abandonnent une page qui prend 3 secondes ou plus pour charger.

En prenant 45 minutes de votre temps et ensuivant les recommandations ci-dessous, il vous sera possible de réduire de façon considérable, la vitesse de chargement de votre site internet. En effet, la réduction de la taille de la page d’un tiers et en réduisant de moitié le nombre de requêtes HTTP, il vous sera possible d’augmenter la vitesse de chargement sans en modifier l’apparence.

1. Utilisez un CDN (Content Delivery Network)

L’hébergement de vos fichiers multimédias sur un réseau de distribution de contenu est l’un des meilleurs moyens d’accélérer votre site. En effet, cela permet souvent de gagner jusqu’à 60% de bande passante et réduit de moitié le nombre de demandes que votre site Web va créer.

Les CDN fonctionnent en hébergeant vos fichiers sur un vaste réseau de serveurs du monde entier. Lorsqu’un utilisateur visite votre site en Thaïlande, il télécharge des fichiers depuis le serveur le plus proche. Parce que la bande passante est répartie sur tant de serveurs différents, elle réduit la charge sur un seul serveur et protège également vos sites des attaques DDoS et des pointes de trafic.

Après avoir testé plusieurs CDN, je vous recommande Cloudflare.

2. Utilisez un hébergeur Web de qualité

En effet, beaucoup d’hébergeur Web propose des hébergements de bases, mais très peu ne sont en mesure de proposer des hébergement Web optimisés. Un hébergement Web optimisé pour Prestashop ne le sera pas forcément pour un autre CMS tel que WordPress. LWS est aujourd’hui, une des seules sociétés pouvant proposer des hébergements de qualités, optimisés pour Prestashop, WordPress et bien d’autres CMS. LWS propose aussi des services hautement sécurisés.

3. Utilisez un plugin de mise en cache

Si vous utilisez WordPress, l’un des moyens les plus rapides et les plus faciles de réduire la vitesse de chargement de votre page est d’installer un plugin de mise en cache comme WP Total Cache ou WP Super Cache. Les deux sont gratuits à télécharger et très bien. En dépit de leur nom, les plugins de mise en cache font beaucoup plus que la mise en cache du navigateur, bien que ce soit leur principale fonction.

4 Ajouter la valeur expire dans les en-têtes pour optimiser la mise en cache du navigateur

Si vous n’utilisez pas WordPress ou que vous préférez ne pas installer un autre plugin pour ajouter des en-têtes Expires pour la mise en cache du navigateur, voici comment le mettre en œuvre manuellement.

L’entête « Expire » indique au navigateur s’il faut demander un fichier spécifique à partir du serveur Web ou s’il faut obtenir une version d’une page à partir du cache du navigateur. Bien sûr, cela ne s’applique que si un utilisateur possède déjà une version de votre page Web stockée dans son cache, ce qui n’accélérera que votre site pour les utilisateurs qui ont déjà visité votre site.

L’expiration des en-têtes accélère votre site de deux façons. Tout d’abord, ils réduisent la nécessité pour les utilisateurs de télécharger les mêmes fichiers depuis votre serveur web deux fois. Deuxièmement, il réduit le nombre de requêtes HTTP qui doivent être effectuées, ce qui accélère encore le temps nécessaire pour charger la page.

L’ajout d’entête d’expiration es extrêmement simple. Cela s’ajoute dans votre fichier .htaccess.

5. Utilisez un bon thème (si vous utilisez WordPress)

La prévention est généralement une meilleure stratégie que la guérison. Pour éviter beaucoup de problèmes de vitesse de chargement de votre site, vous devriez opter pour un bon hôte, un bon CDN et un bon thème.

En tant que spécialiste du marketing numérique, il est très frustrant de voir des sites superbes, mais qui d’un point de vue de l’optimisation SEO ou de la vitesse, ont de sérieux problèmes.Les dépenses peuvent être très élevées lorsqu’il s’agit de refaire site internet ou de l’optimiser par la suite.

A l’époque, les concepteurs de sites internet utilisaient encore des technologies flash et autres technologies primitives pour créer des sites internet. Aujourd’hui, les concepteurs construisent des thèmes WordPress avec tellement de variables différentes qu’il n’est pas étonnant que le site internet prennent 10 secondes à se charger.

6. Compressez vos images avec WP Smush.it

Si vous utilisez WordPress, installez le plugin WP Smush.it pour compresser automatiquement vos images. Cela réduira la taille de vos images sans perdre de qualité visuelle. La meilleure chose de ce plugin est qu’il fonctionne en arrière-plan chaque fois que vous téléchargez une nouvelle image. Vous pouvez également l’exécuter rétrospectivement sur toutes les images téléchargées dans votre bibliothèque multimédia.

7. Nettoyer votre base de données

L’un des pièges avec WordPress est que votre base de données peut être très désordonnée très rapidement en raison de brouillons enregistrés, des révisions post, des plugins désactivés, etc. WP Optimize est un plugin fantastique qui supprime systématiquement toutes les choses dont vous n’avez pas besoin, ce qui encombre votre base de données.

8. Compresser votre site avec gzip

Gzip est une méthode simple pour compresser les fichiers de votre site Web afin d’économiser la bande passante et accélérer les temps de chargement des pages. Gzip fonctionne en compressant vos fichiers dans un fichier zip, qui est plus rapide pour le navigateur de l’utilisateur. Le navigateur de l’utilisateur décompose ensuite le fichier et affiche le contenu. Cette méthode de transmission du contenu du serveur vers le navigateur est beaucoup plus efficace et économise beaucoup de temps.

 

Pour vérifier si Gzip est activé ou fonctionne correctement sur votre site, vous pouvez utiliser Gziptest.com

9. Réparer tous les liens brisés

Les liens brisés ne sont pas seulement un drain sur la bande passante, mais ils constituent également l’un des moyens les plus sûrs de voir un utilisateur quitter votre site.

Afin d’identifier vos liens brisés, je vous recommande d’utiliser les outils suivants (gratuits):

10. Réduire vos redirections

Alors que les redirections 301 (permanentes) sont préférables à 404 erreurs (liens brisés), elles ne sont pas toujours idéales car elles ralentissent le temps nécessaire pour que le navigateur atteigne la version correcte d’une page. Screaming Frog est à nouveau un excellent outil permettant de réparer les problèmes de redirections 301. Si vous utilisez un ordinateur, vous pouvez également utiliser Xenu Link Sleuth, un excellent outil pour l’exploration de données à partir de sites internet.

11. Minimiser vos fichiers CSS et JS

Lorsque vous vérifiez ce qui entraîne une charge lente de vos pages, il est souvent nécessaire de se tourner vers les fichiers CSS et JS de votre site internet. En effet, il se peut que les fichiers CSS et JS se chargent de manière inefficace. L’un des pièges de WordPress et d’autres systèmes de gestion de contenu est qu’un nouveau fichier JS ou CSS est ajouté pratiquement chaque fois que vous allez installer une nouvelle extension.

Cependant, il existe plusieurs façons de minimiser vos fichiers. La première méthode implique de mettre tous vos fichiers dans un seul.

Le deuxième aspect de Minify est qu’il permet la suppression des espaces blanc et la réduction de la taille de vos fichiers. Si vous utilisez WordPress, WP Minify est un excellent plugin qui fera tout cela de façon automatique.

12. Spécifier les dimensions de l’image

Avant que votre navigateur puisse afficher votre page Web, il doit comprendre comment mettre son contenu autour de vos images. Si le navigateur ne connait pas la taille de vos images, il fonctionnera mais mettra plus de temps à afficher votre contenu.

13. Spécifier un jeu de caractères dans les en-têtes HTTP

Pour la même raison que ci-dessus, il est utile de spécifier un jeu de caractères dans vos en-têtes HTTP. Cela permettra au navigateur de consacrer moins de temps à définir ce que vous utilisez.

Il vous est possible de le faire en ajoutant simplement une étiquette de jeu de caractères UTF-8 dans la section de votre site internet.

14. Désactiver tous les plugins que vous n’utilisez pas

En effet, avec WordPress, les plugins sont souvent les plus grand coupables pour ralentir un site internet. Si vous avez des plugins que vous n’utilisez pas ou plus, supprimez-les

Pourquoi la vitesse de la page est plus importante que jamais

Avec l’utilisation de l’internet mobile censé prendre en charge la majorité des sites internet, la vitesse de vos pages n’a jamais été aussi importante. En effet, les utilisateurs d’internet sont devenu moins tolérants et veulent un site qui s’affiche rapidement. Cela signifie que si votre site n’est pas assez rapide, vous ne serez pas vu non plus.