Vous avez peut-être un site qui bénéficie d’un trafic important et d’un revenu stable, mais que vous vous êtes lassé des opérations de maintenance. Il pourrait vous être utile d’envisager de vendre votre site web.

Le « site flipping » est un moyen facile de générer des revenus en créant et revendant des sites. Il s’agit d’un marché en croissance rapide, permettant aux propriétaires de site web de vendre leur site, et à des acheteurs d’optimiser ce dernier pour le revendre ensuite. Il existe actuellement sur le web de nombreux prestataires spécialisés dans l’achat/vente de site web, qui pourraient vous offrir des opportunités intéressantes, et de nouvelles façons de rentabiliser votre site web.

Ce billet vous donne quelques pistes intéressantes pour obtenir un bon prix pour la mise en vente de votre site.


Préparations avant de vendre son site web

La préparation de votre site avant sa mise en vente est une étape cruciale pour bien vendre. La première chose à faire étant de garder des données concernant le trafic quotidien et les recettes engendrées par le site. Il vous est ainsi nécessaire de tenir un registre quotidien de ces deux informations pertinentes. En effet, les acheteurs potentiels de site vont d’abord consulter les informations relatives à votre site, avant de décider de l’acheter.

Pour y arriver, vous devez alors disposer des informations les plus importantes sur votre site.

L’analyse du trafic de son site

Même si vous transmettez les informations nécessaires, votre acheteur potentiel va procéder à une analyse du trafic de votre site. Pour cela, il va utiliser un outil comme Google Analytics. Un des avantages de Google Analytics est le fait qu’il permet au propriétaire de site web de fournir un accès aux données de trafic du site à des acheteurs potentiels. Ainsi, il serait préférable que vous installiez Google Analytics sur votre site web, au moins 12 mois avant sa mise en vente.

monetiser-son-siteLa rentabilité du site

En plus du trafic sur votre site, vous devez disposer d’informations précises sur les recettes qu’engendre votre site sur les 12 mois précédant l’inscription sur la liste de vente. Il est vrai que le premier critère qui pourrait aider un client à acheter un site est le profit qu’il pourrait réaliser avec votre site. Vous devez donc pouvoir prouver la valeur de votre site, avec des outils d’enregistrement et/ou de calcul de recettes fiables et connus.

Pour y arriver, vous devez tenir un compte séparé pour votre site web professionnel, enregistrer les rapports de vente, et éviter de migrer votre site sur d’autres plateformes, sans avoir enregistré toutes les données financières auparavant.

Évaluer le prix de votre site

Avant de vendre votre site, vous devez avoir une idée globale de ce que vaut réellement votre site. D’une manière générale, un site est vendu un à trois fois la valeur du bénéfice annuel qu’il apporte. Bien entendu, de nombreux sites sont vendus au dessus ou en dessous de cette fourchette. Le meilleur moyen serait d’inscrire votre site en vente, et de laisser le marché ou les acheteurs définir le prix. Si une offre vous parait intéressante, vous faites une bonne affaire. Éviter donc de surévaluer ou de sous-évaluer votre site.

Vendre aux enchères son site

Si vous pensez vendre votre site aux enchères, vous allez être amené à fournir des informations détaillées concernant votre site. En effet, l’organisateur des enchères va avoir besoin d’informations pertinentes sur le site, mais également, et surtout, vos acheteurs potentiels. Ces derniers se montreront réticents quant à votre site, s’ils se rendent compte que vous cachez des informations importantes liées au site en question.

Décrire un site pour la vente

De cette description dépend la réussite de votre vente. Gardez à l’esprit que vos acheteurs potentiels évaluent votre site comme un investissement, une affaire. Si vous voulez vendre, ne vous attardez pas sur des détails superflus. Affichez votre site comme étant un modèle de business, une source d’argent à forts potentiels… ; et dites également pourquoi vous voulez le vendre.

Gérer la vente de son siteaugmenter-ses-ventes

Quelles que soient les conditions dans lesquelles les négociations commencent, vous devez être prêt à aller jusqu’au bout. Ne vous découragez pas facilement, et montrez-vous bon commercial : l’acheteur ne veut pas seulement faire une bonne affaire avec votre site, il souhaite également savoir s’il fait une bonne affaire en traitant avec vous. Essayez donc de toujours laisser une bonne impression quand vous finissez de discuter avec un acheteur potentiel.

Par ailleurs, il importe de toujours rester en action. Certains acheteurs mettront du temps à vous répondre, il vous appartient de relancer les discussions.

Après la vente de son site web

Maintenant que vous avez vendu votre site à bon prix, que se passe t-il ? Tout n’est pas encore fini à la réception d’un engagement d’achat…

Effectivement, vous devez savoir comment votre acheteur va payer votre dû. Il est fortement recommandé de toujours accepter une transaction par entiercement, qui est sans conteste la méthode la plus sure pour les deux côtés. L’intermédiaire s’assure que le prix de votre site est viré sur votre compte avant de vous avertir et de vous demander de commencer le transfert des actifs du site à votre acheteur. Il va se passer 4 ou 5 jours ouvrables avant que les fonds soient disponibles sur votre compte bancaire.

La vente d’un site web n’est certainement pas une partie de plaisir, elle nécessite beaucoup de patience, et surtout la volonté d’aller jusqu’au bout. Assurez-vous d’avoir du temps à consacrer, sans précipitation, avant de mettre votre site en vente. Néanmoins, si vous suivez ces quelques conseils pratiques, rien ne peut vous empêcher de faire une bonne affaire en vendant votre site !

Besoin d’un hébergement pour votre site web ? Retrouvez toutes nos offres d’hébergement web sur notre site www.lws.fr !

hebergement web