Pour rendre votre site web plus professionnel il convient de ne pas négliger certains points. Voici donc 10 astuces simples à appliquer pour optimiser au mieux votre site WordPress.

Choisissez le bon thème WordPress

La première étape est de passer du temps sur le choix de votre thème WordPress, c’est essentiel ! Celui-ci va faire partie des éléments qui vont conditionner la performance de votre site. Pour bien choisir votre thème prenez en compte les critères suivants :

  • Privilégiez les designs minimalistes avec des fonctionnalités dont vous aurez réellement besoin. Ceci est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’un site e-commerce, pour en savoir plus consultez notre précédent article sur l’optimisation de votre site web pour augmenter vos ventes.
  • Choisissez un thème optimisé SEO.
  • Les internautes sont de plus en plus nombreux à naviguer sur internet via les tablettes ou smartphones il est donc important de choisir un thème responsive qui s’adaptera à tous types de support.

Faites des mises à jour régulières

Plusieurs éléments sont à mettre à jour comme votre thème, la dernière version disponible de WordPress et les plugins. Ces différentes mises à jour vous permettent de corriger certaines failles de sécurité mais également d’optimiser les fonctions et performances de votre site web.

En règle générale seules les mises à jour mineures (exemple : WordPress 4.2.2) sont effectuées automatiquement contrairement aux mises à jour majeures (exemple : WordPress 4.2). Pour en savoir plus consultez notre article sur les mises à jour automatiques WordPress.

Ajoutez des mentions légales

Un site qui a été crée dans une démarche professionnelle doit obligatoirement intégrer des mentions légales même si aucune vente n’est proposée sur le site. Voici ce que vous devez indiquer suivant votre statut :

  • pour un entrepreneur individuel : nom, prénom, domicile
  • pour une société : raison sociale, forme juridique, adresse de l’établissement ou du siège social (et non pas une simple boîte postale), montant du capital social
  • adresse de courrier électronique et numéro de téléphone
  • pour une activité commerciale : numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS)
  • pour une activité artisanale : numéro d’immatriculation au répertoire des métiers (RM)
  • numéro individuel d’identification fiscale : numéro de TVA intracommunautaire
  • pour une profession réglementée : référence aux règles professionnelles applicables et au titre professionnel
  • nom et adresse de l’autorité ayant délivré l’autorisation d’exercer quand celle-ci est nécessaire
  • nom du responsable de la publication
  • coordonnées de l’hébergeur du site : nom, dénomination ou raison sociale, adresse et numéro de téléphone
  • pour un site marchand : Conditions générales de vente (CGV) : prix (exprimé en euros et TTC), frais et date de livraison, modalité de paiement, service après-vente, droit de rétractation, durée de l’offre, coût de la technique de communication à distance
  • numéro de déclaration simplifiée Cnil, dans le cas de collecte de données sur les clients

(Source : service-public.fr

Pour générer gratuitement vos mentions légales rendez-vous sur SubDelirium.com

Ajoutez le bandeau d’autorisation des cookies

Pour être en conformité avec les recommandations de la CNIL vous devez informer vos visiteurs de la présence de cookies sur votre site. Pour ce faire vous devez donner la possibilité à l’internaute soit d’autoriser la présence de ces cookies soit de la refuser.

Il faut savoir que la durée de validité de ce consentement est de 13 mois maximum mais certains cookies sont dispensés de ce consentement.

Optimisez vos images

Peu de gens pensent à redimensionner leurs images car WordPress le fait automatiquement lors de la publication, mais il s’agit là d’une erreur ! Le fait de ne pas redimensionner vos images peut à court terme ralentir votre site, surtout si vous avez l’habitude d’en publier beaucoup.

L’important est donc de redimensionner vos images AVANT leur publication. Pour réduire le poids de celle-ci nous vous conseillons de vous rendre dans Photoshop / Fichier / Enregistrer pour le web, choisir le format JPEG puis modifier la qualité de l’image à l’aide du curseur.

Exemple ci-dessous :

 optimiser-ses-images

Pour optimiser le référencement de votre site web renommez votre image avec des mots-clés pertinents.

Une fois ces changements effectués pensez à retirer le lien par défaut qui relie l’image à son fichier média. En effet, si vous laissez ce lien ainsi dès qu’un internaute va cliquer sur votre image celle-ci renverra vers une autre page intégrant uniquement votre image. C’est donc sans grand intérêt à moins que l’image nécessite d’être zoomée pour être lisible.

Pour modifier ce champ par défaut sélectionnez « Aucun » dans l’option « Lier à » de votre image :

options-images

Supprimez la catégorie « non classé »

Lorsque vous publiez un article, si vous ne faîtes pas le changement, celui-ci se retrouve par défaut dans la catégorie « non classé ». Pour évitez d’oublier de changer cette catégorie à chaque publication d’article le plus simple est de la supprimer pour la remplacer par une autre catégorie par défaut.

Pour ce faire suivez les étapes suivantes :

  • Si votre catégorie n’a pas encore été créée rendez-vous dans « Articles » > « Catégorie » puis créez la.
  • Une fois créée cliquez ensuite sur « Réglages » puis « Ecriture »
  • Pour finir sélectionnez la catégorie souhaitée dans « Catégorie par défaut des articles »

Soyez vigilant face aux commentaires SPAM

Les commentaires SPAM sont parfois identifiables d’un seul coup d’oeil avec une multitude de liens et une marque mise en avant mais il y a aussi ceux plus subtiles… Pour exemple on peut vous laisser un commentaire de ce type « merci beaucoup pour votre article, il est super ! » qui pointe vers un site SPAM.

Soyez donc vigilant face à ce genre de commentaires qui peuvent amener vos visiteurs vers des SPAMS. Pour modérer ces commentaires nous vous conseillons le plugin Askimet.

Pensez également à supprimer définitivement tous vos commentaires indésirables car ils ont tendances à prendre de la place dans la base de données.

Vérifiez vos liens et erreurs 404

L’un des points important de cette optimisation est la vérification de vos liens hypertextes. Des liens cassés suite à une mauvaise orthographe ou à une mauvaise gestion d’éventuelles redirections 301 peuvent malheureusement faire fuir vos visiteurs en un temps record…

Optimisez le référencement de vos articles en modifiant vos permaliens

Par défaut WordPress utilise « mon-site.fr/?p=123 » en tant qu’URL pour vos articles. Dans le but d’optimiser au mieux le référencement de votre site vous devez intégrer des mots-clés à votre URL. Pour changer les permaliens rendez-vous dans « Réglages » > « Permaliens » et choisissez le réglage « Nom de l’article ».

permaliens-wordpress

Sécurisez votre site en changeant le nom de l’auteur

Lorsque vous publiez un article le nom de l’auteur s’affiche. Cet affichage peut compromettre la sécurité de votre site si vous ne le changez pas. En effet, par défaut le nom de l’auteur est également le nom d’utilisateur WordPress. Vous laissez donc une chance aux hackers d’exploiter cette précieuse information.

Vous avez donc le choix soit de rendre visible votre nom soit de le masquer. Dans le cas où vous souhaiteriez le changer afin de l’afficher publiquement sans crainte, rendez-vous dans « Utilisateurs » > « Votre profil » et indiquez un « pseudonyme ». Vous pouvez ensuite décider du pseudonyme à afficher publiquement.

 

Il suffit maintenant de mettre en pratique ces 10 recommandations qui vous permettront d’optimiser simplement votre site WordPress !