La réputation de WordPress n’est plus à faire, beaucoup de personnes l’utilisent et c’est un CMS très suivi. Son succès fait qu’aujourd’hui, on trouve quasiment un plugin pour toutes les fonctionnalités. Cependant, ce succès est à double tranchant lorsqu’on ne sait pas trop lesquels choisir. On se retrouve très vite avec une liste de plugins pour la même fonctionnalité et trouver le bon peut devenir très vite fastidieux. Heureusement, il existe des astuces pour nous simplifier la tâche.

Nous allons voir dans un premier temps où chercher des plugins WordPress et nous poursuivrons par les 4 étapes pour trouver celui qui correspondra le plus à nos besoins.


Où trouver les meilleurs plugins WordPress ?

Avant de commencer à discuter de la façon de trouver les meilleurs plugins voyons d’abord où les trouver.

Il existe plusieurs sites cataloguant les plugins WordPress, mais si vous débutez ou ne maîtrisez pas totalement WordPress, je vous conseillerais de vous familiariser dans un premier temps avec les plugins gratuits proposés par le site wordpress.org

Des sites tels que CodeCanyon sont de bonnes alternatives pour trouver des plugins de qualité mais, étant payant, il vaut mieux savoir cibler le bon plugin avant de passer par la case achat.

WordPress.org et CodeCanyon sont deux sites qui proposent des fonctionnalités de recherche pour vous aider à trouver le plugin qu’il vous faut. Ils donnent également beaucoup d’informations sur chaque plugins qui nous serviront pour effectuer nos choix mais nous verrons cela par la suite.


Comment identifier le bon plugin WordPress ?

Maintenant que nous savons où chercher, voyons maintenant comment identifier les meilleurs plugins.

  • Vérifier l’historique de mise à jour du plugin

Si vous trouvez un plugin qui semble convenir à vos besoins mais qui n’a pas été mis à jour depuis un bon moment, il est préférable de chercher une alternative. Un plugin qui n’est plus à jour (périmé) peut provoquer des soucis de compatibilité avec d’autres plugins, votre thème voir même avec WordPress.plugin-wordpress

De plus, un plugin qui n’a pas été mis à jour depuis un moment peut signifier que son/ ses créateurs ne sont plus accessible pour répondre et apporter un soutien en cas de soucis avec leur plugin.

Sur WordPress.org, nous avons deux façons de vérifier qu’un plugin est bien à jour :

La première est de regarder les informations à droite de la fiche du plugin. On retrouve ici la date de la dernière mise à jour du produit. Si celle-ci
remonte à plus de 6 mois, il serait bon de reconsidérer son installation.

La seconde est de regarder les changelog pour vérifier les dernières mises à jour effectuées. Sur le site, il faut descendre assez bas pour y avoir accès. Certains développeurs y inclus des dates ce qui permet d’avoir un aperçu de la fréquence de mise à jour.

La méthode est exactement la même sur CodeCanyon. Vous retrouverez la date de création et de la dernière mise à jour à droite de la page du plugin et vous trouverez le changelog tout en bas de la page.

  • Analyser les notes et les commentaires

Un plugin qui a fait ses preuves a normalement un certain nombre de critiques et une note moyenne stabilisée. L’examen de ces données est le meilleur moyen de se faire une idée d’un plugin sans même avoir besoin de le tester.

L’analyse des commentaires révéleront parfois des problèmes spécifiques tels que des soucis de compatibilité avec d’autres plugins, des problèmes de supports, des bugs ou encore des difficultés d’installation. Sur WordPress.org et CodeCanyon, vous pouvez bien entendu consulter ces données que se situeront sur la droite de la page du plugin.

En règle générale, si un plugin possède un bon nombre de commentaire et qu’il a une note moyenne entre 4 et 5, c’est qu’il s’agit d’un bon plugin.

Je vous conseille tout de même de prendre le temps de lire quelques commentaires récents qui peuvent parfois mettre en lumière un problème peu rencontré mais qui peut vous arriver.

WordPress.org permet de consulter le contenu des critiques en sélectionnant une des notes et affichera tout les commentaires de ceux ayant donné cette note. Sur CodeCanyon, vous pouvez lire les commentaires en cliquant sur l’onglet Reviews.

  • Analyser les comparateurs de plugins

Les critiques disponibles sur WordPress.org et CodeCanyon sont un premier moyen de se faire une idée d’un plugin, mais il est possible de trouver d’autres critiques plus constructives sur internet.

La popularité de WordPress fait qu’on se retrouve aujourd’hui avec des centaines de sites présentant des articles de discussion consacrés aux plugins. Nous nous intéresserons ici aux articles de comparaison qui apportent généralement des critiques plus approfondies que celles que l’on peut retrouver sur les pages officielles des plugins.

D’ailleurs, nous avons nous-mêmes déjà proposés ce genre d’articles comme par exemple : Les 6 meilleurs plugins WordPress eCommerce en 2017 ou WordPress : 5 plugins gratuits pour la réservation en ligne.

D’autres sites proposent également des comparatifs, je peux vous conseiller par exemple wpformation.com qui en propose de temps en temps. Sinon, il vous reste toujours la possibilité de faire une recherche google pour trouver d’autres critiques.

  • Tester les plugins

En suivant ces trois premières étapes, vous avez normalement plus ou moins défini le ou les plugins qui peuvent vous intéresser.

Les tester un par un semble un peu fastidieux mais cela reste le meilleur moyen pour s’assurer qu’ils répondent bien à nos besoins mais également qu’il n’existe pas d’incompatibilité avec le reste des outils WordPress.

L’idéal pour tester ces plugins en toute sécurité, c’est de posséder un site de test. Pour cela, je conseille l’installation de WordPress en local et d’y placer une copie du site en ligne via un duplicateur. En plus de pouvoir tester vos plugins en toute sécurité, cela vous permettra aussi de tester des thèmes ou autres changements importants avant de les appliquer sur la version en ligne.


Conclusion

Trouver le bon plugin pour une fonction spécifique peut sembler long si vous n’êtes pas habitué à ce processus. Cependant, en suivant ces conseils et en les répétant, votre prochaine recherche sera bien plus rapide et vous permettra de trouver plus facilement vos plugins.

En résumé, lorsque l’on cherche un plugin :

  • Vérifier la date de la dernière mise à jour ainsi que vérifier si un suivi régulier est fait

  • Analyser la note moyenne (si il y a assez d’avis) et les commentaires

  • Faire des recherches de comparaisons de plugins sur la spécificité recherchée

  • Tester le plugin

Il ne vous reste plu
s qu’à parcourir les bibliothèques de plugins et pourquoi pas, participer à notre prochain comparatif sur ce blog.