Les shortcodes ont fait la renommée de WordPress, par leur simplicité d’utilisation et leur puissance. Les shortcodes, ce sont ces morceaux de code entre crochets que vous pouvez insérer dans vos articles ou vos pages, pour l’insertion d’images avec légende, l’insertion de contenu vidéo, l’insertion de galerie d’images ou autres. Généralement très courts, les shortcodes sont facilement utilisables, et permettent d’intégrer différentes fonctionnalités utiles à une page ou un article. Voici comment procéder pour utiliser des shortcodes sur WordPress.

Pourquoi utiliser un shortcode ?

L’intérêt d’avoir un shortcode réside dans le fait de pouvoir automatiser la publication d’un contenu dont on a besoin régulièrement. Voici des exemples

  • Insérer une signature en bas de vos articles
  • Insérer une bannière publicitaire
  • Citer d’autres articles appartenant à la même catégorie que celui que vous rédigez
  • Insérer un appel à l’action
  • etc.

Les shortcodes vous donc vous simplifier la vie et vous permettre d’intégrer du contenu plus rapidement !

Les plugins shotcodes WordPress

Pour utiliser les shortcodes, nous vous proposons une liste de plugins WordPress qui vous permettront d’avoir accès à de nombreuses fonctions sans avoir besoin de coder au préalable.

Voici quelques plugins gratuits :

Voici quelques plugins payants :

Les options de mise en page proposées par les shortcodes sont variées, incluant la création de boutons, de boîtes flottantes, ou encore l’insertion de colonnes dans le contenu d’un article.

Enregistrer les shortcodes

Si vous souhaitez enregistrer un shortcode qui n’est pas présent dans les plugins énoncés vous devrez vous rendre vous rendre dans le fichier functions.php du thème activé.

L’enregistrement est simple car il passe par la seule fonction add_shortcode(), qui accepte deux paramètres, dont le nom du shortcode (dans notre cas « exemple »), et la fonction voulue dès que le shortcode est trouvé par WordPress. Le shortcode aura alors la forme add_shortcode (‘exemple’, ‘fonction appelée’).

Ainsi, dès que WordPress trouvera le shortcode [exemple] il effectuera la fonction demandée.

L’insertion d’un shortcode se fait au moment même de la rédaction de votre article (de préférence dans l’onglet « Texte » de votre éditeur de texte). Par exemple si vous souhaitez insérer une galerie d’image il vous suffira d’insérer le code [galerie] pour que WordPress sache qu’il faudra afficher la galerie d’images à cet endroit précis. Vous pouvez également personnaliser l’affichage de la galerie, en spécifiant les paramètres colonnes et taille : [ gallery column= »4″ size= »medium » ]. La galerie s’affichera sur 4 colonnes, avec une taille moyenne.

Ajouter des paramètres aux shortcodes WordPress

La variable $atts permet d’apporter des spécificités aux attributs introduits par les shortcodes. Il s’agit d’insérer des paramètres dans les codes, pour modifier le comportement de celui-ci. La fonction shortcode_atts va vous permettre d’insérer vos différents paramètres.

$atts = shortcode_atts(array(‘nom’ =>’nom-du-code’, ‘n’ => 2), $atts) ;

dans lequel, ‘nom du code’ peut être défini, par exemple, « galerie », et ‘n’ définit le nombre d’affichages souhaités, soit 2 dans notre exemple.

 

Les shortcodes vous permettent donc de gagner du temps en automatisant vos actions. Avec les plugins énnoncés précédemment et certains thèmes WordPress vous aurez déjà accès à un maximum de fonctions sans avoir à coder au préalable.