brand-lws-red brand-lws-white
Blog

Divi vs Elementor

28 janvier 2020

Divi vs Elementor

Divi et Elementor sont sans aucun doute les créateurs de pages WordPress les plus courants et populaires en ce moment.

L’éditeur principal de WordPress Gutenberg a complètement changé de cible d’édition, offrant à présent à peu près la même approche de création de sites web communautaires. La principale question est donc : Si Gutenberg était un vrai, les créateurs de pages propriétaires ne deviennent-ils pas dépassés ? Ou pouvez-vous les fusionner de manière efficace avec l’éditeur de blocs de base ?

Divi vs Elementor : Gutenberg

La bonne nouvelle est que les deux concepteurs ont déjà opté pour Gutenberg. Le but est de vous permettre d’accéder à des possibilités de personnalisation vraiment pointues et avancées. S’en tenant à l’approche prospective de la construction de sites Web dans WordPress, il faut préciser que l’intégration de Gutenberg n’est pas quelque chose que l’on peut simplement mentionner en passage. Particulièrement quand nous savons que d’autres évolutions sont en préparation !

Cela dit, avant d’aller plus loin et de commencer à établir une comparaison entre Divi et Elementor. Nous pensons qu’il est quand même important de préciser dans un premier temps comment chacun des plugins de création de pages WordPress en question traite avec Gutenberg.

Une fois que ce point aura été mis au clair, nous nous pencherons ensuite sur une liste de comparaisons plus classiques. Notamment : des fonctionnalités, des expériences d’édition, des étiquettes de prix et de tous les éléments essentiels que vous devez analyser et jauger avant de faire votre choix.

Comparatif de 2 plugins WordPress

Nous allons voir ensemble :

1- Elementor vs Divi : Interaction avec Gutenberg

2- Interface de commande : Divi vs Elementor

3- Elementor vs Divi : Éléments de contenu

4- Divi vs Elementor : Styliser les pages + modèles pré-construits

5- Divi vs Elémentor : Base de connaissances et communautés

6-Divi vs Elementor : Plans de prix

Résumé sur Divi contre Elementor : Lequel est le meilleur ?

Les points primordiaux : DiviThème ou BuilderDivi ?

Pour beaucoup d’utilisateurs de Divi, DiviBuilder n’existe qu’en termes de thème Divi. Et nous devons reconnaître qu’ils sont vraiment plus performants en combo ! Lors de cette comparaison, nous allons également tester les eaux avec le thème Divi.  Le Thème Elégant (les créateurs de Divi), et le DiviBuilder, un plugin indépendant et autonome, qui vous permettra de le combiner avec n’importe quel thème WordPress.

Elementor est un plugin seul et autonome qui est disponible en deux versions : gratuite (et pourtant assez performante) et premium (tout compris). Des styles et thèmes de départ officiels qui fonctionnent harmonieusement avec leurs constructeurs natifs :

  • Hello Elementor : (gratuit)
  • (premium)

1- Elementor vs Divi : interaction avec Gutenberg

Tandis que Gutenberg est encore en train de se rapprocher du niveau d’expérience d’édition au moment où l’éditeur backend fait équipe avec l’éditeur frontal. Divi et Elementor vous permettent de bénéficier d’une véritable édition en temps réel.

Elementor Gutenberg

Elementor a figuré parmi les premiers constructeurs qui ont lancé des blocs personnalisés pour Gutenberg par le biais du plugin officiel gratuit Elementor Blocks for Gutenberg.

Le plug-in vous donne la possibilité d’insérer des blocs Elementor et des modèles en tant que blocs Gutenberg. Vous n’avez rien de spécifique à faire à part installer et lancer cette extension.

Vous disposerez donc d’un environnement Elementor normal et très intuitif et convivial pour élaborer votre contenu, en vous appuyant sur le puissant panneau Elementor.

Une fois que vous aurez complété l’édition de la page dans Elementor, vous pourrez la sauvegarder par la suite dans Gutenberg. Et ainsi vous en servir comme vous le feriez normalement avec n’importe quel autre bloc.

WordPress – Gutenberg – Elementor :

Ceci permet également d’ouvrir de nombreuses opportunités d’interaction avec non seulement les blocs Gutenberg par défaut, mais aussi avec les thèmes et plugins tiers créés pour Gutenberg. Si par exemple je conçois une section personnalisée dans Elementor et que je l’enregistre sous forme de bloc. Je pourrai alors l’utiliser avec n’importe quel plugin de blocs WordPress qui autorise les modifications de mise en page, comme les mises en page pleine largeur.

Globalement, lorsque vous construisez une page dans l’éditeur de blocs WordPress, vous pouvez utiliser Gutenberg pour intégrer le contenu souhaité et recourir à Elementor si vous avez besoin d’un outil plus performant de conception de contenu et de style. Rien ne vous oblige à choisir entre les deux ! Vous pouvez utiliser les deux en même temps de manière optimale et effective. Etant donné que vous avez la possibilité de choisir à quelle étape en faire usage et de quelle manière.

Divi Gutenberg

Alors qu’en est-il de Divi ? Pour faire face à l’arrivée de Gutenberg, l’équipe Divi a lancé la version 3.18 du DiviBuilder afin que la compatibilité avec Gutenberg soit assurée. Mais contrairement à Elementor, leur approche est moins en accord avec WordPress.

En choisissant d’utiliser Divi avec Gutenberg par défaut, vous pourrez basculer vers Divi au moment de la création d’une nouvelle page en option. Vous serez alors immédiatement réorienté vers le DiviBuilder amélioré qui vous donne accès à l’édition frontale.

Si vous désirez utiliser Divi en tant qu’éditeur dorsal (“The ClassicDiviBuilder”), soit un moyen plus rapide et plus performant, vous devrez activer l’option “The latestDiviBuilderexperience” dans les paramètres. Ainsi que l’option “EnableClassic editor” , cette dernière élimine le besoin d’utiliser le plugin officiel de l’éditeur classique.

Comme vous pouvez le constater, la situation est inversée avec Divi. Il faut utiliser soit Divi soit Gutenberg.

WordPress – Gutenberg – Divi :

Cette façon de gérer l’intégration de Gutenberg nous permet de supposer qu’au lieu de s’attaquer au nouvel éditeur WordPress, Divi vous fait revenir aux expériences de l’éditeur classique. Mais ceci est une bonne chose si vous êtes en quête de l’ancien éditeur. Ou autre supposition de verrouiller Gutenberg afin de lancer Divi. Néanmoins, il se peut que ce ne soit qu’une lacune temporaire !

Récapitulatif Divi vs Elementor Gutenberg :

Elementor fait preuve d’une plus grande fidélité à l’égard de Gutenberg pour une compatibilité maximale. Il semblerait qu’Elementor ait surpassé le concurrent sur au moins deux aspects significatifs ici. D’une part, il offre plus de nativité d’intégration avec Gutenberg (ce qui signifie qu’il est plus polyvalent et plus stable). D’autre part, il existe moins de tracas à l’usage de ce dernier.

Divi, par contre, ne vous donne toujours pas la chance de pouvoir vous en servir auprès de Gutenberg de manière efficace.

Il existe un autre point neutre qui mériterait d’être mentionné. Pendant que vous réfléchissez à la voie qui vous convient le mieux, supposons qu’une question a déjà la réponse ! La question n’est pas de savoir si Gutenberg est capable d’éliminer le besoin de constructeurs tiers. Mais plutôt comment tirer le meilleur profit de Gutenberg et d’un combo de constructeurs de pages propriétaires. Au moins pour le moment, puisque Gutenberg n’est pas assez développé pour les besoins de conception avancée et de construction de sites Web.

2- Interface de commande : Divi vs Elementor

Interface Divi :

Comme nous l’avons déjà évoqué, Divi peut être exploité de deux manières : en tant que constructeur de backend ou de frontend. Les deux proposent des options d’édition similaires mais des interfaces différentes.

Lorsque vous ouvrez la page pour la première fois, vous pouvez aussi bien opter pour une page vierge que pour des mises en page déjà prêtes. Vous pouvez également réutiliser vos mises en page personnalisées.

En employant “la nouvelle version de DiviBuilder”, vous verrez une structure et une hiérarchie de pages lors de l’édition. Ici les sections, les lignes et les modules seront entièrement explicites. A noter que beaucoup d’autres constructeurs ont encore du mal à fournir une interface graphique de telle qualité ! Vous pourrez aussi facilement la personnaliser, section par section sans aucune supposition.

A partir de la version 3.18 de Divi, vous pouvez utiliser le constructeur du backend. Il est livré avec de meilleures performances et vous offre en même temps un mode d’édition visuelle impressionnant, qui assure une compatibilité de contenu 100% précise.

Paramètres Divi :

Chaque module a une fenêtre de paramètres flottante, qui n’apparaît que par clic, de sorte que vous puissiez bénéficier d’une construction et d’une conception sans distractions. La barre latérale avec l’ensemble des paramètres standard peut y figurer, si vous décidiez au préalable de l’activer.

Le reste des paramètres est également à portée de main. Le panneau de configuration inférieur permet d’ajouter les sections de la bibliothèque, de modifier les paramètres généraux des pages. Ainsi que de parcourir l’historique des modifications et d’exporter ou d’importer le contenu Divi. Les boutons pratiques d’annulation et de rétablissement sont également à votre entière disposition.

Bien évidemment, les choses fonctionnent par le : glisser-déposer, vous pourrez donc faire glisser les modules et des sections entières autour de la page.

Interface utilisateur Divi :

Dans l’ensemble, l’interface utilisateur est l’un des points forts de Divi. En effet, elle est absolument interactive, intuitive et facile à manier. En revanche, le constructeur peut parfois commencer à charger un peu trop lentement, notamment lorsque vous avez de nombreux modules de contenu avec des styles personnalisés.

Vous pouvez bien tenter plusieurs choses. Mais bien entendu, l’expérience pourrait être bien différente que celle que vous pourriez avoir sur un site de mise en scène ou, plus encore, sur le site WordPress qui fonctionne bien.

Interface Elementor :

Elementor est aussi pratique que Divi pour les aspects clés. Toutefois, Elementor est un peu plus rapide étant donné qu’il est livré avec les styles réduits. Il assure des performances impeccables aussi bien sur le backend que sur le frontend (à titre de comparaison : jusqu’à présent, la taille du dossier du plugin Elementor est de 8 Mo alors que celle du Divi est de 25 Mo et plus).

Vous pouvez lancer le traitement avec un modèle vierge comportant un nombre prédéfini de colonnes ou sélectionner un modèle prédéfini (plus de détails plus tard).

Une fois la mise en page choisie, vous pourrez ajouter les éléments qui vous conviennent par un simple : glisser-déposer. Vous pouvez éditer certains éléments en ligne (à droite de la page) ou via le panneau du constructeur.

Pour modifier le contenu, la disposition et les styles des éléments choisis, vous devrez passer d’un onglet à l’autre du constructeur.

En ce qui concerne la construction de contenu sans distraction, vous avez la possibilité de masquer le panneau de construction. Cela vous permet de bénéficier d’un bon espace pour une édition efficiente. Dans l’ensemble, le processus d’édition est très bien conçu et assez intuitif. Vous pouvez donc vous familiariser avec l’outil en très peu de temps et débuter sans tarder à utiliser même les instruments pour l’édition avancée.

Paramètres Elementor :

Tout comme dans Divi, il existe aussi un panneau séparé pour les paramètres généraux de la page. Il s’agit entre autre du navigateur de page (qui affiche la structure hiérarchique de cette dernière), l’historique des modifications et l’émulateur intégré permettant de voir à quoi ressemble la page sur différentes fenêtres.

Récapitulatif interface commande Divi vs Elementor :

Ici, nous nous penchons sur le verdict d’un sacré dilemme : les deux éditeurs nous proposent des interfaces très pratiques avec des outils parfaitement structurés. Cela dit, Elementor fonctionne mieux sur le plan de la performance, ce qui vous permet de réduire les dépenses d’hébergement.

3- Elementor vs Divi : Éléments de contenu

Les deux créateurs de pages mettent à votre portée de multiples modules de contenus qui vous évitent bien souvent d’avoir recours à des plugins supplémentaires. De plus, le nombre de modules de contenu est bien plus important que celui de Gutenberg (si nous ne prenons en considération que les blocs de base).

Divi modules de contenu :

Jusqu’à présent, Divi est livré avec plus de 40 éléments de site Web simples et avancés.

Certains modules sont très évolués. Ce qui veut dire qu’ils sont en mesure de fonctionner seuls comme des plugins autonomes. Par exemple, avec seulement Divi, vous pouvez créer :

  • Portfolios
  • Minuteries de compte à rebours
  • Témoignages
  • Formulaire de contact
  • Tableaux de prix, etc.

Contenu emails Divi :

En ce qui concerne les solutions axées sur le contenu, le forfait Divi comprend aussi l’option de participation efficace aux courriels.

Il y a également des tonnes d’extensions tierces créées pour élargir encore plus Divi.

Widgets d’éléments Elementor :

Pour Elementor, tous les modules utiles sont emballés avec le plugin. A la différence de Divi, qui est un produit premium uniquement, Elementor propose différents modules que vous soyez sur une version payante ou gratuite.

Il y a jusqu’à 30 éléments dans le plugin gratuit Elementor (y compris des widgets plus avancés). Parmi les widgets disponibles, nous pouvons mentionner les suivants :

  • Témoignages
  • Galerie d’images
  • Google Maps.

Les éléments professionnels libèrent plus de possibilités de conception et offrent un plus grand choix de contenus. Par exemple :

  • Titres animés
  • Boîte à rabats
  • Boîte de prix
  • Critiques
  • Commentaires sur Facebook
  • Blocs d’intégration WooCommerce, etc.

Certains sont uniques par rapport à Divi. Pour intégrer le système de commentaires Facebook sur votre site WordPress, vous aurez normalement besoin d’un plugin. Mais avec Elementor Pro, vous le possédez déjà.

Contenu supplémentaires Elementor :

Il faut mentionner que vous pouvez aussi ajouter des widgets supplémentaires à la version gratuite d’Elementor (ainsi qu’à la version Pro). Au moyen de plugins tiers comme les UnlimitedAdd-ons for Elementor ou tout autre.

En outre, Elementor est même allé encore plus loin en proposant de fournir le constructeur de thème intégré inclus avec la version Pro.

Le constructeur de thèmes est un tout nouvel apport (à partir de la version 2.0 d’Elementor, 2019). Il vous autorise techniquement à modifier la page au-delà de la zone de contenu, c’est-à-dire à personnaliser visuellement les en-têtes et pieds de page de votre site. Mais également les pages de messages uniques et les autres zones de votre site (c’est d’ailleurs là que Gutenberg se dirige).

Pour résumer, il vous permet de choisir un modèle qu’il vous plairait et de le modifier – le remplir avec des widgets de contenu dynamique (catégorisés pour différents types de pages). Vous pourrez également définir des conditions sur l’endroit où ce modèle doit être appliqué (par exemple, à l’échelle du site, sur une page spécifique).

En fait, cela signifie que vous pouvez créer vous-même votre site Web dans son intégralité. Grace au constructeur intelligent et facile à utiliser de type: glisser-déposer, quel que soit le thème.

Par ailleurs, tout comme Divi, Elementor Pro est doté d’un générateur de pop-up complet. Il permet ainsi aux non-techniciens de réaliser toute une gamme de bannières promotionnelles et d’aimants de plomb de tous types (plein écran, fly-in, barre inférieure, etc.).

Récapitulatif contenu Divi vs Elementor :

Malgré le fait que Divi soit livré avec une puissante liste de modules de contenu. Elementor offre plus d’avantages, qui ne sont malheureusement pas disponibles sur Divi :

  • Plusieurs modules de contenu gratuits outre les modules premium.
  • Un constructeur de thème efficace et performant qui vous permet d’éditer n’importe quel thème au-delà de son corps.

4- Divi vs Elementor : Styliser les pages + modèles pré-construits

Les deux concepteurs de pages WordPress sont munis de panneaux de conception exceptionnels. Ceux-ci vous permettent d’approfondir la personnalisation d’éléments individuels, de sections entières, de mises en page, de couleurs, de typographie, et plus encore en temps réel. Les possibilités de personnalisation sont juste impressionnantes.

Cependant, la liberté de choix dans le style du contenu peut être écrasante pour un utilisateur régulier de WordPress. Par conséquent, si vous n’avez pas l’œil d’un graphiste, vous courez le risque de créer un design désordonné et incohérent, même avec le meilleur constructeur.

C’est dans ce contexte qu’entrent en jeu les modèles de builder prêts à l’emploi. Ils aident ainsi à réduire les problèmes de contournement, en particulier pour les WordPressers non techniques. Le principal objectif de ces modèles consiste précisément à vous épargner la création de contenus mal assortis. Divi et Elementor proposent tous deux de telles solutions, nous allons donc les examiner également.

Contenu stylistique avec Divi :

La mise en forme se fait dans l’onglet Divi ‘Design’. Vous pouvez ainsi modifier les alignements, les marges et les rembourrages. Cela vous permettra également d’attribuer des styles et des couleurs aux bordures de l’image, d’ajouter toutes sortes de filtres, des effets d’animation, etc. Tout cela simplement depuis l’éditeur en direct.

Les paramètres non souhaités peuvent être facilement éliminés directement dans l’éditeur. Dans les ” Paramètres avancés “, vous pourrez ajouter des styles personnalisés pour chaque module de contenu, appliquer des paramètres d’animation plus approfondis. Vous pourrez également  ajouter des textes Alt d’images (chose qui est bien adaptée au référencement), et faire plus de réglages pour un contenu dynamique.

L’équipe de Divi sort aussi fréquemment de nouvelles fonctionnalités : conception de textes courbes, décoration de pages, contrôles de taille et d’espacement par glissement, etc.

Personnalisation thème Divi :

Pour les personnes qui utilisent le thème Divi, il existe également un outil supplémentaire de personnalisation du thème. Celui-ci vous donne accès aux paramètres généraux du site Web, tels que l’en-tête, le menu de navigation, la barre latérale, la palette de couleurs, etc.

Par exemple, vous pouvez modifier la conception des boutons à l’échelle du site. Il existe des paramètres de style de bouton et de style de survol des boutons. Il est très similaire au constructeur de thème de l’Elementor mais ceci n’est valable que pour le thème Divi.

Il est peu probable que vous ne puissiez pas personnaliser le contenu de la façon dont vous voulez.

Thèmes Divi :

En ce qui concerne les modèles de pages pré-fabriquées, Divi fournit jusqu’à présent 119 packs de mise en page. Il est facile de trier ces modèles par catégories dans la bibliothèque Divi. Cette dernière est un outil primordial pour les non-techniciens.

Vous pouvez donc aussi utiliser la Bibliothèque pour stocker vos mises en page, sections, modules et lignes personnalisés afin de les ajouter à d’autres pages.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez personnaliser vos éléments de contenu sauvegardés soit globalement soit de manière sélective. Cela vous évitera de créer des incohérences de conception à l’échelle du site.

Contenu stylistique avec Elementor :

En utilisant le générateur de style d’Elementor, vous avez aussi toutes les chances de quadriller le cercle. La boîte à outils ne se limite pas à fournir un accès approfondi aux styles et aux paramètres de mise en page, mais est également très légère.

Alors même si vous avez beaucoup d’éléments de contenu avec différents styles sur la page, le processus d’édition sera fluide. Le résultat final sur le frontend ne devrait pas causer de problèmes de performance significatifs.

Étapes pour le mise en page dans Elementor :

Les styles variables et les contrôles de mise en page dans Elementor sont accessibles via l’onglet “Styles”. Ils sont très similaires à ceux qui sont proposés par Divi, bien que certaines options disponibles dans Divi manquent dans le panneau de config

Vous pouvez modifier alors les alignements, les tailles, les bordures, l’animation, les arrière-plans et plus encore des widgets de contenu individuels.

A partir de la version gratuite d’Elementor, vous pouvez utiliser l’onglet ‘Advanced’ pour ajouter des CSS et des ID. Alors que seul Elementor Pro vous permet d’ajouter des CSS directement à des widgets ou des sections individuelles.

Thèmes Elementor :

En revanche, si vous souhaitez utiliser des ” widgets globaux ” personnalisés qui peuvent être enregistrés et réutilisés sur le site (comme dans Divi), vous aurez besoin d’Elementor Pro.

Pour débloquer l’accès à la bibliothèque riche constituée de tous les modèles officiels d’Elementor, vous devrez également payer une version premium. La bibliothèque de modèles Elementor pré-conçus est presque aussi énorme que celle de Divi et propose plus de 100 articles.

Récapitulatif contenu et style Divi vs Elementor :

Puisque les deux plugins se présentent en tant que solutions WordPress focalisées sur le design. Ils offrent de ce fait des créateurs de style multidimensionnels très polyvalents, associés à un tas de modèles professionnels.

Dans le marché des produits WordPress propriétaires, il existe toutes sortes de solutions et d’améliorations construites autour d’Elementor pour tous les besoins. Le support de plugin ou de thème pour Elementor était presque une nouveauté avant l’arrivée de Gutenberg. De même, il existe de nombreuses sociétés spécialisées dans les Divi, qui se concentrent sur la création d’extensions de fonctionnalités Divi supplémentaires plutôt que sur le design.

5- Divi vs Elémentor : Base de connaissances et communautés

Les deux plugins vous fournissent des instructions d’utilisation explicites et pointues. Celles-ci peuvent-être soit sous forme de documentation, de tutoriels vidéo ou d’articles de blog spécifiques.

Divi est livré avec le menu du Centre de Support, que vous trouverez dans les paramètres de Divi sur votre tableau de bord WordPress. Il s’agit d’une excellente solution dans la mesure où il vous donne un accès facile à la base de connaissances, au journal de débogage, à un rapport complet sur l’état de votre système. En outre, il affiche toutes sortes de problèmes, de compatibilité et d’hébergement. Il vous donne également un accès à distance en un seul clic à votre site web afin que l’équipe Divi puisse examiner les éventuels problèmes de plus près.

Vous n’aurez également aucun problème à trouver des communautés Divi sur les réseaux sociaux, les sites Web d’éducateurs Divi et les blogs expérimentés et plus personnels dédiés aux Divi. Vous pouvez également discuter en temps réel avec les personnes de soutien de Divi sur le site.

Elementor est par ailleurs soutenu par une vaste base de connaissances. En plus de la documentation officielle, du chat en direct, des forums et des communautés officielles des réseaux sociaux, vous pouvez également explorer une multitude de groupes Facebook de fans d’Elementor.

Récapitulatif des 2 plugins WordPress :

Divi et Elementor ont tous deux réussi à créer d’excellentes communautés et centres d’assistance. Mais l’équipe de Divi a franchi un pas de plus avec son centre d’aide orienté qui propose des options exclusives.

6- Divi vs Elementor : Plans de prix

Divi, soit comme thème ou comme plugin, fait partie des produits haut de gamme, qui se déclinent en deux variantes. D’une part un paiement annuel de $89 ou d’autre part un accès à vie de $249. L’un ou l’autre couvre l’utilisation illimitée des sites Web et l’accès à des produits plus utiles, tels que un thème de magazine professionnel, un plugin opt-in intégré et pour le partage social.

Elementor est offert en 3 plans, dont le moins cher est de $49 par année jusqu’à maintenant pour un site Web. Le prix couvre l’accès à la bibliothèque de modèles, au constructeur de thèmes, au constructeur de sites, et au constructeur de sites WooCommerce.

Résumé sur Divi contre Elementor : Lequel est le meilleur ?

En ce qui concerne les possibilités importantes de mise en place de contenu, les constructeurs de pages révisés pour WordPress sont sur un pied d’égalité. Donc cela dépend de vos besoins. Lequel est le mieux adapté ? Par exemple, Divi peut être plus adapté pour un type de projet et Elementor pour un autre. Vous ne pouvez pas être sûr à 100% tant que vous ne les avez pas essayés tous les deux. Je vous invite ainsi à nous concentrer sur quelques différences majeures :

Avantages de Divi :

  • Dans une certaine mesure où il offre une plus grande variété de styles et d’options de personnalisation de la mise en page.
  • Options exclusives du système de centre de support.
  • Offre un choix d’accès à vie à un prix unique, ce qui peut être une option beaucoup plus abordable pour de nombreux utilisateurs, concepteurs et développeurs. Au contraire, Elementor ne fonctionne que sur les paiements récurrents, et le plan le plus cher de $199 est limité à 1000 sites Web.

Avantages d’Elementor :

  • Une version gratuite pour les besoins de base de construction et d’édition de sites Web.
  • Offre un puissant thème de démarrage gratuit Hello Elementor.
  • Beaucoup plus léger et rapide à charger, chose qui est importante pour le référencement du site web et pour économiser de l’espace sur votre serveur d’hébergement (et sauver l’environnement, par la même occasion !).
  • Offre une intégration plus native de l’éditeur Gutenberg.
  • La version premium est livrée avec un constructeur de thème plus avancé (permet d’éditer le thème entier).
  • Soutenu par un marché plus étendu de thèmes et d’extensions Elementor.

Alors, avec lequel aimeriez-vous commencer à vous amuser ? 😉

Hébergement WordPress LWS

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Serveurs performants haut de gamme

Serveurs performants
haut de gamme

Logiciels avec installation en 1 clic

Logiciels avec
l'installation en 1 clic

Sécurité optimale pour vos sites

Sécurité optimale
pour vos sites

Confiance, 100% en France

Confiance, 100%
en France

100% Satisfait ou Remboursé

100% Satisfait
ou Remboursé