Il arrive parfois que l’on tombe sur une erreur de la gamme 500, plus particulièrement 502 Bad Gateway, lorsque l’on visite un site. Dans la plupart des cas, cette erreur indique que le problème ne vient pas de vous mais du serveur qui héberge le site web en question.

Nous allons voir dans cet article ce que signifie cette erreur 502 Bad Gateway ainsi que quelques conseils pour la réparer.

 

Qu’est ce que Bad Gateway ?

À chaque fois que vous accédez à un site, le protocole HTTP fournit un code de statut à votre navigateur. Le plus souvent, celui-ci donne le code 200 (que le navigateur ne vous affichera pas) qui signifie que tout s’est bien passé. Cependant, il arrive que parfois tout ne se passe pas comme prévu et votre navigateur vous affichera une erreur. Lorsqu’il s’agit des codes 400, cela signifie qu’il s’agit d’un problème du côté du client. Dans le cas où vous obtenez un code erreur de 500 à 511, cela correspond à une erreur du côté serveur.

Une erreur 502 est souvent suivie de Bad Gateway (ou 502 Bad Gateway Nginx, 502 Bad Gateway Apache, …). Il s’agit de l’erreur la plus courante qui s’affiche lorsque le serveur ne peut pas transférer la requête au serveur principal.

En règle général, les requêtes passent par une Gateway (passerelle) avant d’être transmises à internet. Il s’agit donc de la Gateway qui nous envoie une erreur 500 et non le serveur final hébergeant le site. C’est pour cette raison que l’on a souvent du mal à trouver l’erreur car son nom ne permet pas de savoir exactement d’où vient le problème.

 

Quelles sont les raisons d’un 502 Bad Gateway ?

Lorsqu’une erreur Bad Gateway apparaît, dans la plupart des cas, cela vient du côté serveur et il ne sera pas possible pour l’utilisateur de régler ce problème. En général, ce code http peut signifier :

  • Surcharge du serveur Web : dans chaque formule d’hébergement, vous avez des quotas maximum. Si votre site web les a atteint, le service ne fonctionnera plus et une erreur 502 Bad Gateway sera affichée. Cela arrive aussi dans le cas d’une attaque DDoS qui vise à saturer la capacité de votre serveur.
  • Panne sur le serveur d’hébergement : Si le serveur est en panne, celui-ci ne répondra plus à la gateway et donc, une erreur 500 s’affichera. Dans de rares cas, cela peut aussi être le retrait de votre serveur du Web pour un contenu illégal.
  • Un problème de programmation : Cela peut venir parfois d’un problème au niveau du code de votre site web qui empêche de répondre à des requêtes et envoie un résultat négatif.
  • Erreur de communication : Dans de rares cas, l’erreur peut venir d’une communication entre les 2 parties qui a échoué.
  • Erreur du navigateur : Une extension de votre navigateur peut aussi être à l’origine de cette erreur lors de l’affichage d’un site web.

 

Comment résoudre une erreur 502 ?

Dans de nombreux cas, il vous faudra patienter le temps que le site soit à nouveau accessible ou bien si vous êtes le propriétaire du site impacté, contactez votre hébergeur web. Mais avant cela, quelques tests rapides peuvent vous faire gagner du temps pour détecter d’où provient le problème.

1) Attendez dans un premier temps environ 10 minutes puis essayez de vous reconnecter au site. Si l’erreur persiste, videz le cache de votre navigateur ainsi que vos cookies car votre navigateur peut avoir stocké en mémoire la page d’erreur.

2) L’erreur peut aussi venir de votre système, pour vérifier que vous n’êtes pas le seul impacté, vous pouvez utiliser ce programme : Down for everyone of just for me?. Si le site est “up” avec ce logiciel, le problème vient sûrement de votre côté. Dans le cas où le problème vient de vous, redémarrez votre navigateur et accédez à nouveau au site. Si jamais cela n’a pas d’effet, lancez votre navigateur en mode sans échec ou désactivez vos plugins/extensions car cela peut être la cause du problème.

Pour désactiver vos extensions sur Firefox : Rendez-vous dans le menu puis aide et cliquez sur Redémarrer, modules désactivés…

Pour désactiver vos extensions sur Google Chrome, il vous suffit de passer en mode navigation privée.

3) Utilisez un autre navigateur que celui que vous utilisez actuellement.

4) Cela peut aussi venir de la Gateway de votre fournisseur d’accès et non du serveur distant. Vous pouvez donc changer votre serveur DNS pour celui de Google (8.8.8.8) dans vos paramètres Windows. Voici un guide de Microsoft afin d’effectuer cela.

Si aucun de ces tests ne vous a permis de résoudre le problème, il vous faudra dans ce cas contacter votre hébergeur web. Puis votre fournisseur d’accès si jamais l”erreur ne vient pas d’eux. Dans ce cas précis, il vous faudra juste patienter le temps que le service revienne à la normal.

 

Petite astuce si vous souhaitez absolument accéder à un site pour récupérer une information lorsque celui-ci est victime d’une erreur 502 Bad Gateway. Il faut savoir que Google garde les pages en cache. Il vous sera donc possible d’accéder au site en tapant dans votre barre URL “cache:” suivi de l’adresse du site.

Par exemple : cache:https://www.lws.fr

cache-google

 

Si vous souhaitez remonté plus loin dans l’historique de cache du site, vous pouvez utiliser l’outil Wayback Machine de archive.org qui vous permettra d’avoir plusieurs versions au choix (snapshots) qui ont été enregistrées au fil des années.