brand-lws-red brand-lws-white
Blog

Oakley Capital propriétaire de Plesk et cPanel

13 juillet 2019

Oakley Capital propriétaire de Plesk et cPanel

Oakley Capital propriétaire de Plesk et cPanel

En vue du changement radical sur les prix qu’a fait cPanel ces derniers jours, il paraissait normal d’expliquer un peu plus qui est le propriétaire de ce panel d’administration !!

Pour rappel, cPanel est le panel N°1 au monde. Il est utilisé par les plus gros hébergeurs de sites web. Et Plesk, bien que je ne possède pas les chiffres officiels, est certainement le N°2. cPanel vs Plesk sont les principaux panneaux de contrôle pour gérer un site web.

cPanel est la société derrière le panneau de contrôle du même nom. Il aide les propriétaires de sites web à gérer et exploiter leurs comptes d’hébergement, y compris les tâches courantes telles que la création d’adresses électroniques, la gestion de leurs bases de données et de leurs enregistrements DNS.

Il est utilisé par des hébergeurs comme Hébergement LWS pour faciliter la gestion de plusieurs comptes dans une grande infrastructure (Chez LWS, cPanel est utilisé par environ 3-4 %).

Ce panneau de contrôle permet de gérer des millions de sites web dans le monde entier et est largement adopté dans l’industrie de l’hébergement de sites web.

Si vous avez un hébergement web, un hébergement revendeur ou un serveur Cloud /dédié avec WHM, alors vous avez probablement déjà utilisé cPanel.

Qui est Oakley Capital ?

Oakley Capital est une société de capital-investissement basée au Royaume-Uni. En plus d’être maintenant une partie prenante majoritaire dans cPanel, elle a récemment racheté le panneau de contrôle rival Plesk, qui appartenait auparavant à Parallels, ainsi que le fournisseur de logiciels de virtualisation Solus VM (panel web pour la gestion de VPS).

 

Quel impact sur l’achat de cPanel depuis 2018 ?

L’accord initial prévoyait l’acquisition de cPanel par un groupe dirigé par Oakley Capital. Pour ce faire, le propriétaire de cPanel, Nick Koston, a vendu une participation majoritaire dans la société, mais restera PDG de cPanel et propriétaire de sa société mère.

Selon cPanel, les clients sortiront gagnants puisque l’injection de 50 millions de dollars US sera utilisée pour créer de nouveaux produits et des innovations en matière de fonctionnalités. Ainsi, cPanel ne fera que s’améliorer.

Ou comme l’a déclaré le PDG de cPanel, Nick Koston :

“Cet investissement permettra aux fournisseurs d’infrastructure Internet d’accéder à un plus large éventail de logiciels, de fonctions et de services de soutien. Je suis très enthousiaste quant à l’avenir de l’entreprise et de l’équipe de cPanel“.

cPanel espérait également tirer parti de l’appui d’une plus grande entreprise pour bénéficier d’un plus large éventail d’expertise technique.

Dans le concret, cPanel a bien évolué, mais en tant qu’hébergeur qui utilise cPanel avant nous n’avons pas vu plus de changement que cela techniquement pour l’instant !

Le seul changement que l’on a vu concerne la remise à plat de la facturation de cPanel qui entraîne une augmentation que nous avons calculée à environ 650 % pour un hébergeur de notre taille.

Pour plus de précisions sur cela il y avait eu un communiqué de presse (en anglais) à l’époque de l’acquisition.

 

Que pense Hébergement LWS ?

Le fait qu’un groupe acquiert les deux plus gros panneaux de contrôle web est toujours inquiétant. L’inquiétude est modérée pour LWS qui n’est pas dépendant à 100% de ces 2 panels (cPanel et Plesk). En effet, LWS propose cPanel et également son propre panneau de contrôle LWS PANEL.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Oakley possède Plesk qui est le principal concurrent de cPanel, donc cPanel pourrait éventuellement être éliminé en faveur de Plesk (ou l’inverse).

En possédant les principaux fournisseurs ou ici ce type d’éditeurs de logiciel, il est possible que cela réduise le besoin d’innover autant ou aussi rapidement. L’accord peut également se heurter à des obstacles juridiques au niveau gouvernemental, en raison du manque de concurrence, ce qui peut donner à Oakley l’apparence d’un monopole.

Quand acquisition de cPanel avait été faite il y a un an, d’après les communiqués de presse et d’autres sources d’information, il semblait que cPanel était amené à rester le concourent de Plesk. Toutes les mentions de l’acquisition de cPanel par Oakley allaient dans le sens d’avoir l’assurance que les seuls changements à venir seraient positifs pour cPanel et sa marque.

 

Conclusion :

1 an après, on y est … les prix cPanel ont complètement changé et sont à la hausse pour les hébergeurs web.

 

Commentaires (2)

Avatar
Nietzsche
2019-08-28 18:56:33
Pietro
Pietro
2019-08-29 16:05:56

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *