Windows ou Linux? C’est une question difficile: de nombreux professionnels de l’informatique défendent avec passion un serveur ou l’autre. Une recherche rapide vous ramènera des milliers d’articles et de publications sur les avantages de Windows ou Linux.

Chez LWS, nous ne cachons pas le fait que nous soyons des experts de Linux et sommes fiers de cela, mais nous connaissons également Windows Server.

Le grand débat: Windows ou Linux

Windows ou Linux

Pourquoi tous les va-et-vient sur Windows ou Linux? La réponse la plus simple est la perception. En tant qu’offre sous licence, Windows est considéré comme le choix «d’entreprise», celui qui offre aux entreprises un contrôle minimal sur les environnements de serveurs et les force à intégrer la ligne de conduite de Microsoft. Linux, quant à lui, est souvent considéré comme imposteur, libérant la population: au fond, Linux est une solution open source gratuite qui vous permet de choisir parmi une foule de «distributions», y compris Ubuntu, CentOs ou Debian; Ou en utilisant une solution propriétaire et intégrée comme Red Hat Enterprise Linux. En fin de compte, l’installation et la maintenance d’un paquet de serveurs Linux demande plus de temps.

Comme l’a noté ZDnettout le monde n’aime pas le déploiement Linux . Pourquoi? Parce que malgré son pouvoir et sa flexibilité, l’installation et la gestion d’une distribution Linux sont difficiles. S’assurer d’avoir le bon code dans les bons endroits et les paramètres idéaux configurés pour supporter le déploiement de votre serveur sont à la fois fastidieux et compliqués – surtout si une mise à jour du serveur est nécessaire, au risque de perdre tout son travail.

Windows Server existe pour combler un besoin, pour rationaliser le déploiement et la distribution des ressources de calcul et du stockage sur votre serveur. Ce n’est peut-être pas le moyen le plus élégant, et il est probable que ce soit un peu simpliste. Ces offres s’adressent principalement aux grosses entreprises qui ont besoin de solutions fonctionnelles tout en évitant un mal de tête. Vous renoncez à pouvoir contrôler votre serveur, ce qui peut vous faire économiser du temps et de l’argent.

Windows ou Linux

Alors que Linux est doté d’un grand avantage de la personnalisation, il présente également plusieurs inconvénients. Le premier? Le support.Bien sûr, la communauté Linux est active – mais active ne veut pas dire «utile». Beaucoup d’utilisateurs ont une grande connaissance, mais ils ne sont pas toujours les plus gracieux quand il s’agit de partager des informations clés ou d’aider les nouveaux utilisateurs à comprendre les avantages et les inconvénients de Linux.
Pendant ce temps, Windows vous permettra d’obtenir un support technique qualifié 24h/24.

Comme l’a noté PC World, Linux est également doté du « bénéfice » de la liberté de choisir: choisissez votre Distribution, puis mélangez et combinez les services dont vous avez besoin. Le problème? Ce n’est pas toujours simple: qu’est-ce qui fonctionne bien ensemble? Qu’est-ce qui ne peut pas fonctionner dans le même environnement? Comment combler l’écart entre les services spécifiques? Pour les professionnels de l’informatique, le choix excessif ne permet pas forcément une bonne approche.

Avantage des serveurs Windows

Il est intéressant de noter que l’offre de Microsoft comporte plusieurs avantages clés, notamment:

  • Réseaux définis par le logiciel: Selon le site officiel de Microsoft, les serveurs offrent maintenant un support pour SDN, permettant aux entreprises d’acheminer le trafic vers des applications virtuelles nouvelles ou existantes.
  • Hyper-convergence: Comme l’a noté Virtualization Review, les serveurs utilisent Storage Space Direct, ce qui permet aux administrateurs informatiques de créer des volumes d’espace de stockage en utilisant le stockage interne dans les noeuds. Le stockage peut être SAS, SATA, SSD ou même NVMe.
  • Nano Server. Le nouveau service « Nano Server », qui est un système d’exploitation 64 bits est également intéressant. Il ne comporte pas d’interface graphique par défaut ou de serveur intégré et est conçu pour gérer une tâche spécifique. Le résultat? Un déploiement de serveur incroyablement léger.

Au-delà des spécificités, Windows offre les avantages de la fiabilité et de la familiarité. Il n’est pas nécessaire de trouver des solutions de rechange ou des solutions personnalisées. Les logiciels communs, les services et les offres de Cloud fonctionnent parfaitement et simplement avec Windows Server.

Avantages des serveurs Linux

  • Stabilité. Les systèmes Linux sont bien connus pour leur capacité à fonctionner pendant des années sans échec. Cela peut être un avantage pour les entreprises comme les boutiques en ligne. En effet, un simple arrêt du serveur pendant quelques minutes peut avoir des conséquences désastreuses.
  • Sécurité. Linux est également plus sûr que Windows. Cela s’explique en grande partie par le fait que Linux, basé sur Unix, a été conçu dès le début comme un système d’exploitation multi-utilisateur. Seul l’administrateur ou l’utilisateur root possède des privilèges administratifs.
  • Mise à niveau matériel. Alors que Windows nécessite généralement des mises à niveau matérielles fréquentes pour répondre à ses besoins croissants en ressources, Linux est mince, adaptable, flexible et évolutif, et il fonctionne admirablement sur n’importe quel serveur, quel que soit le processeur ou l’architecture de la machine.

Conclusion

En effet, avec tous les avantages offerts par Linux dans le domaine des serveurs, il n’est pas étonnant que les grandes entreprises du monde entier, comme Amazon et Google s’appuient sur ce système d’exploitation open source. Si vous cherchez une distribution Linux à exécuter sur l’un des serveurs de votre entreprise, il est conseillé d’utiliser CentOS ou Debian.