Dès le 3 mai 2012, il sera possible de déposer des noms de domaine en .fr accentués.

L’AFNIC ( Association Française pour le nommage Internet en coopération ) autorise en effet 30 nouveaux caractères.

Ces 30 caractères sont : ß, à, á, â, ã, ä, å, æ, ç, è, é, ê, ë, ì, í, î, ï, ñ, ò, ó, ô, õ, ö, ù, ú, û, ü, ý, ÿ, oe.

Le lancement s’effectuera progressivement :

  • Du 3 mai au 3 juillet 2012, seuls les détenteurs de noms de domaine en .fr sans accents pourront déposer leur nom de domaine avec accent. Par exemple, le propriétaire du nom de domaine « tele.fr » pourra déposer « télé.fr ».
  • A partir du 3 juillet 2012, l’enregistrement sera ouvert à tous, selon la règle du « premier arrivé, premier servi ».

A quoi servent les IDN ?

Les Noms de Domaine Internationalisés permettent l’ajout de caractères non alphanumériques, c’est-à-dire les accents pour le français, mais également les caractères chinois, cyrilliques, etc.

La possibilité de déposer des noms de domaines internationalisés permet de définir la langue du site web directement dans le nom de domaine. Cela permet de faire connaître votre site web auprès de populations spécifiques : l’accès à votre site Internet est facilité car son adresse est rédigée dans la langue maternelle du public visé.

L’introduction des IDN a été particulièrement bénéfique pour les personnes n’utilisant pas l’alphabet romain.

Pourquoi déposer un IDN ?

Si vous souhaitez créer ou avez déjà un site web, avec un nom de domaine standardisé, alors il est conseillé de déposer également le même nom de domaine, en version internationalisée. Cela vous évitera un cybersquatting ( que quelqu’un d’autre prenne le même nom de domaine que vous et vous fasse de l’ombre ).

Par exemple, si vous avez le site web « www.toutpourbebe.fr », alors il est fortement conseillé de déposer également « www.toutpourbébé.fr ».

Le dépôt de votre nom de domaine internationalisé va faciliter son référencement : vous allez pouvoir déposer des noms de domaine descriptifs, ce qui va faciliter leur reconnaissance par les principaux moteurs de recherche, tel que Google.

Les inconvénients des IDN

La plus grande crainte des opposants aux IDN concerne le cybersquatting. Cependant, il faut noter que les plaintes concernant les noms de domaine internationalisés, (depuis leur ouverture dans plusieurs extensions à partir de 2003 ), restent limitées.

D’un point de vue technique, la prise en charge des noms de domaine internationalisés par les serveurs web, et plus particulièrement par les services emails, reste compliquée.

Compte tenu de ces éléments, les IDN ne sont pour l’instant pas proposés par la société LWS.