Changer de nom de domaine peut être une démarche effrayante. Effectivement, vous avez travaillé dur pour construire la notoriété de votre marque et vous avez certainement quelques backlinks pointant vers votre site internet actuellement. Vous ne désirez pas sacrifier votre classement ou toute autorité, mais vous avez atteint le point ou le changement de votre nom de domaine est inévitable.

Que faire ?

Ne vous inquiétez pas, nous allons vous présenter les préoccupations principales lors du changement de nom de domaine et vous guider dans le processus de changement sans nuire à votre référencement.

Les raisons d’un changement de nom de domaine

Avant de nous plonger dans le processus de changement de nom de domaine, nous allons jeter un œil sur les raisons pouvant amener à ce changement.

1. Vous désirez modifier l’extension

Parfois, lorsque vous avez acheté votre nom de domaine, l’extension du domaine que vous cherchiez n’était pas disponible. Lorsque vous disposez d’un nom de domaine .net ou .biz, cela peut être moins bien vis-à-vis de vos visiteurs. Les sites Web en .com peuvent également être plus faciles à retenir et peuvent constituer l’extension de domaine par défaut dans la barre de recherche de vos visiteurs.

2. Le nom de votre entreprise a changé

Si vous avez changé le nom de votre entreprise, vous n’aurez pas le choix que de changer le nom de domaine. C’est un aspect essentiel afin de garder la cohérence de la marque.

3. Votre ancien domaine ne vous convient plus

Il peut être tentant de changer votre nom de domaine, parce que vous désirez donner un coup de lifting à votre site et rafraîchir les choses. Assurez-vous que la modification du domaine en vaut la peine.

Comment changer votre nom de domaine tout en gardant le SEO

Si vous êtes absolument sûr de vouloir changer le domaine, suivez les étapes ci-dessous pour minimiser tout risque de perte de classement.

1. Sauvegardez votre site internet

Sauvegardez votre site web actuel vous aidera à éviter les pièges potentiels. Avant d’effectuer des changements massifs sur votre site internet, assurez-vous d’avoir une sauvegarde de votre travail. Pour éviter toute catastrophe, il est toujours recommandé de sauvegarder régulièrement son travail. Vous pouvez obtenir des sauvegardes automatiques chez LWS.

2. Vérifiez les pénalités du domaine

Saviez-vous que votre nouveau domaine pourrait déjà être pénalisé ? Lors de l’achat d’un domaine déjà utilisé avant, il pourrait y avoir quelques backlinks de faible qualité pointant vers ce nouveau domaine. Il faudra désavouer ces liens avant de commencer la migration de votre site.

La meilleure façon est d’utiliser Google Webmaster Tools. Accéder à partie « rechercher trafic / Actions manuelles » et vérifiez l’existence de spam web ciblant votre domaine. S’il y en a, il suffit de soumettre une demande de suppression.

3. Migrez votre contenu

Il est temps maintenant de déplacer votre contenu vers votre nouveau nom de domaine. Vous pouvez utiliser un module comme All-In-One WP Migration pour simplifier le processus si vous utiliser WordPress. Si vous décidez de le faire manuellement, prévoyez du temps afin de pouvoir effectuer le transfert d’un seul coup.

4. Redirigez vos anciennes pages

Il est désormais temps d’ajouter des redirections d’URL sur tous vos anciens contenus redirigeant vers votre nouveau site. Il vous faudra utiliser une redirection 301 (redirection permanente).

Vous pouvez utiliser un module comme « Simple 301 Redirects » si votre site fonctionne sur WordPress. Si vous avez des pages qui ne sont plus présentes sur votre nouveau site, assurez-vous de créer une page pertinente, afin que les utilisateurs n’arrivent pas sur une page d’erreur 404.

5. Faites savoir à Google que vous avez déménagé

Nous voici à la dernière étape du processus de migration de votre site. Il est temps de signaler à Google que vous avez déménagé. Pour ce faire, envoyez votre changement d’adresse par le biais du tableau de bord « Google Webmaster Tools ». Cela alertera Google de votre nouvel emplacement.

Vous pouvez désormais créer un nouveau sitemap XML. Selon Google, vous devriez même en créer deux. Un pour votre ancien nom de domaine et un pour le nouveau.

Au fil du temps, vous apercevrez que les anciennes pages seront supprimées du moteur de recherche au profit des nouvelles.