L’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), qui gère les noms de domaine au niveau mondial, accepte maintenant les demandes de création de nouvelles extensions.

Les extensions de noms de domaine étaient déjà nombreuses, mais normées : .com, .net, .org, .fr etc

Depuis peu, les extensions de noms de domaine peuvent être personnalisées.

A quoi ça sert ?

Les grandes enseignes pourraient alors déposer des noms de domaine totalement personnalisés, et facilement reconnaissables aux yeux du grand public : ordinateurs.mac, portables.apple, guitares.fender par exemple

Ces nouveaux noms de domaine de premier niveau personnalisés représentent le plus grand changement apporté à ce système depuis les 20 dernières années.

Combien ça coûte ?

Pour obtenir un suffixe de ce type, il faut débourser la somme astronomique de 185000 dollars, à laquelle s’ajoutent 25000 dollars de frais annuels.

Certaines entreprises et organisations sont inquiètes et craignent néanmoins le « cybersquattage » et se sentent obligées de débourser ces sommes pour protéger leur nom.

Comment créer une nouvelle extension ?

Pour demander la création d’une nouvelle extension, il faut remplir le formulaire de candidature disponible sur le site web de l’ICANN

Les inscriptions s’arrêteront en avril.

Plusieurs centaines de demandes auraient déjà été envoyées en majorité de la part d’entreprises faisant partie du classement Fortune 500.

Attribution des nouvelles extensions

L’attribution d’extension géographique ( .paris, .nyc etc ) sera précautionneusement étudiée.

Enfin, pour plus de sécurité, l’Icann publiera en mai la liste des personnes ayant demandé une attribution, en précisant le nom de domaine souhaité. Si une personne ou une entreprise estime être flouée, elle pourra immédiatement envoyer une réclamation à l’Icann.