Après l’annonce faite par l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) concernant le lancement de nouvelles extensions de noms de domaine, de nombreuses entreprises se posent des questions quant aux effets éventuels de telles extensions sur le référencement naturel de leurs sites. Pour sa part, Google a déjà affirmé qu’il ne tiendrait pas compte de ces nouvelles extensions, et donc, que ces nouvelles extensions de nom de domaine n’influenceront pas le positionnement d’un site. Toutefois, les internautes peuvent espérer des retours positifs sur l’utilisation de ces nouvelles TLD (Top Level Domain).

Les nouvelles extensions de noms de domaine

Le projet de création de ces nouvelles extensions a été initié par l’ICANN depuis 2012. De nombreuses entreprises comme Google ou Amazon ont ainsi proposé de nouvelles extensions, dont certaines ont été validées, et certaines en attente de validation.

Ces nouvelles extensions de nom de domaine concernent :

  • Les marques (.google, .audi, .amazon…)
  • Les noms communs (.pizza, .hotel, .maison…)
  • Les lieux géographiques (.alsace, .paris, .london…).

Le lancement de ces nouveaux suffixes ne se fera pas en même temps, mais s’étalera sur des années. D’ailleurs, toutes les demandes d’extensions doivent être validées par l’ICANN, avant d’être utilisées. En attendant, les premières nouvelles extensions ont déjà vu le jour vers la fin de l’année 2013.

Nouvelles extensions : Conséquences pour les internautes

Evidemment, pour les internautes qui ont l’habitude des « .com », « .org », « .net », « .fr », etc. ; il ne sera pas facile de s’adapter à plusieurs milliers d’extensions. Ceci va certainement provoquer des perturbations au niveau des internautes, toutefois, l’objectif principal de la création de ces nouvelles extensions est de débloquer le marché des noms de domaine, qui est de plus en plus restreint.

Par ailleurs, il y a le cas des cybersquatteurs qui achètent des noms de domaine avec différentes extensions pour espérer les revendre très cher auprès des entreprises plus tard. Avec des centaines d’extensions, il sera plus difficile pour les cybersquatteurs de bloquer un nom de domaine avec seulement une ou deux extensions différentes. Concernant les internautes, ces nouvelles extensions pourront faciliter grandement l’identification de sites particuliers, puisqu’il sera plus facile de trouver un site appartenant à une agglomération donnée (.alsace, par exemple, pour trouver le site d’un vendeur en Alsace).

Les entreprises pourraient alors trouver leurs comptes dans ces nouvelles extensions ; tandis que les internautes continueront dans tous les cas à consulter les pages affichées sur les premières pages des résultats de recherche. Quelles conséquences alors pour le référencement des sites avec ces nouvelles extensions ?

Nouvelles extensions et SEO

Dans un premier temps, l’utilisation de nouvelles extensions aura certainement un bon effet marketing, les résultats concernant le référencement ne se feront pas sentir en quelques jours. Surtoutseo d’ailleurs que Google a déjà annoncé que ces nouvelles extensions ne bénéficieraient pas d’un positionnement favorisé. Celles-ci ne seront donc ni un avantage ni un inconvénient pour le référencement des sites.

Cependant, Google a laissé entendre qu’il existerait une possibilité que l’utilisation de ces nouvelles extensions de nom de domaine pourrait donner un petit « plus » aux sites, des tests sur le moyen terme confirmeront ou infirmeront cette hypothèse.

Nouvelles extensions et géolocalisation

Concernant la géolocalisation, les extensions indiquant des pays, comme .fr, avaient eu un certain effet sur le référencement des sites, toutefois, cet effet demeure très modeste. Il est fort probable que ces nouvelles extensions auront les mêmes effets dans un premier temps.

Par ailleurs, les cas des noms de ville identiques pourraient provoquer des problèmes, puisque, par exemple, le nom « Paris » qui est utilisé pour une extension pour l’agglomération de la Capitale de France, pourrait faire référence à une autre ville dans le monde. Il faudra attendre l’analyse des premiers résultats d’utilisation de ces nouvelles extensions pour en savoir plus.

Nouvelles extensions : Pour un meilleur classement des sites

Logiquement, ces nouvelles extensions devraient permettre aux moteurs de recherche de classifier simplement les sites sur le Web, puisque les sites seront nommés selon des thématiques de plus en plus précises. Ce qui devrait également avoir des effets bénéfiques pour les sites d’e-commerce ou d’autres secteurs précis, qui seront plus facilement visibles par les internautes. Pour ces derniers, il sera beaucoup plus facile de trouver un produit ou un service particulier, puisque les sites seront mieux classifiés, et les catégories plus précises.

Ces nouvelles extensions peuvent transformer rapidement les habitudes des internautes et des entreprises. Mais, pour l’instant, nous n’en sommes qu’au début de leur lancement. Certains analystes y voient des opportunités pour les entreprises et les internautes ; pour le référencement, les premiers résultats sont attendus.

Retrouvez les nouvelles extensions de noms de domaine disponibles sur LWS.fr !