Sur LWS, la plupart des formules vous proposent la possibilité de créer des sous-domaines pour votre site. Toutefois, comprenez-vous en quoi c’est intéressant d’utiliser un sous-domaine ? Découvrons ensemble les avantages qu’ils peuvent procurer et à la façon de les mettre en place.

Sous-domaine, qu’est ce que c’est ?

Lorsque vous effectuez un achat de nom de domaine, par exemple lws-hosting.com, le domaine principal est en réalité www.lws-hosting.com. À partir de ce domaine principal, vous allez ajouter des pages html mais aussi des répertoires. Exemple, vous allez ajouter www.lws-hosting.com/actualite à votre site pour y mettre plusieurs pages html en rapport avec les actualités. Le répertoire « Actualite » dans ce cas est un sous-répertoire du site lws-hosting. Cependant, un sous-répertoire n’est pas un sous-domaine.

Un sous-domaine se présente comme ceci : blog.lws-hosting.com. Il s’agit donc d’ajouter « blog » avant votre domaine principal, qui n’est cependant rien d’autre qu’un nouveau répertoire de votre site d’un point de vue technique. En effet, après avoir installé un sous-domaine sur votre site, ouvrez le répertoire de votre serveur avec un logiciel FTP, vous y trouverez un nouveau répertoire  nommé « actualite »en parallèle avec « www ». Toutefois, vous allez voir par la suite qu’un sous-domaine et un sous-répertoire sont totalement différents.

Dans quel cas utiliser un sous-domaine ?

Il est important de comprendre qu’au final, vous êtes totalement libre de créer autant de sous-domaines que vous souhaitez, même sans aucune raison logique. La seule limite peut être fixée par votre fournisseur d’hébergement et par la formule que vous avez choisie. Seulement, il existe sur internet une bonne pratique quant à l’utilisation des sous-domaines, qui mérite d’être observée.

D’abord, les blogs et les forums méritent d’avoir leurs propres sous-domaines, surtout si vous prévoyez qu’ils prennent de l’importance. C’est d’ailleurs le cas le plus courant de l’utilisation des sous-domaines. Si vous avez un site qui se présente dans plusieurs langues, il est aussi conseillé d’utiliser les sous-domaines et créer dans ce cas en.monsite.com et fr.monsite.com par exemple. Il en sera de même pour une segmentation géographique. Paris.monsite.com est par exemple très explicite. Par ailleurs, vous pouvez utiliser les sous-domaines pour une segmentation commerciale. Vous pouvez attribuer par exemple un produit, une marque ou un secteur d’activité à un sous-domaine. Ceci vous permettrait de mener une stratégie de communication différente pour chaque segment. Enfin, un autre cas très courant est d’installer une boutique en ligne dans un sous-domaine, dans un souci de communication et de processus de gestion.

Les avantages des sous-domaines

Le fait que le domaine principal et le sous-domaine se retrouvent dans deux répertoires séparés vous procure un énorme avantage : vous avez la possibilité de gérer les deux parties de votre site séparément. Ceci est très intéressant pour des parties de votre site nécessitant un développement de modules séparé, comme un blog ou une boutique en ligne. Par exemple, vous pouvez utiliser un cms pour votre site et faire appel à un autre plus spécialisé pour votre blog, bien que ce rouage ne soit en aucun cas visible pour l’utilisateur.

Pour votre SEO, l’utilisation des sous-domaines apporte plusieurs avantages. En faisant appel à en.monsite.com et fr.monsite.com par exemple, vous évitez que Google vous sanctionne de duplicate content lorsque les deux pages sont totalement pareilles en dehors des traductions pures. Il en sera ainsi pour des sous-domaines liés aux découpages géographiques, Google tolère un peu plus le duplicate content (avec quelques réserves toutefois). Enfin, les sous-domaines permettent de placer des mots-clés directement à la première place de l’url de chaque page. Ce qui est très intéressant pour les marques, les segmentations géographiques…

Pour votre référencement, gardez en tête que Google traite un sous-domaine comme un site différent. Les efforts de référencement doivent ainsi être réalisés dans ce sens.

Mettre en place un sous-domaine en trois étapes

Découvrez comment configurer et utiliser des sous-domaines en 3 étapes simples avec cPanel :

L’accès à cPanel est fourni par LWS dès la mise en place de votre hébergement mutualisé cPanel. Il vous suffit d’y accéder et de rechercher le bouton « Sous-domaines » ou « Subdomains » dans la catégorie  « Domaine ».

Une fois sur la base des sous-domaines, la création est très intuitive. Il vous suffit d’entrer le nom de votre sous-domaine dans le champ réservé à cet effet et de cliquer sur « Créer ». Plus loin, vous trouverez une liste des sous-domaines créés sur votre site.

Un nouveau répertoire lié à votre sous-domaine est aussi créé par le système sur votre serveur. Vous pouvez maintenant l’utiliser pour uploader vos fichiers, votre CMS voire utiliser Softaculous Installer.

Pour la création de sous domaine avec une formule d’hébergement mutualisé Linux LWS :

Vous pouvez créer facilement vos sous-domaines depuis votre espace client LWS dans la rubrique “gestion du domaine”.

En conclusion

Vous savez désormais tout sur les sous-domaines ! A vous de jouer. N’hésitez pas à partager ce que vous avez réussi à faire avec vos sous-domaine et quelle est leur utilité pour vous ! 🙂