Aujourd’hui, le développement web constitue un métier indispensable au développement d’une entreprise ou d’un business. Tout se passe sur la toile : vente, communication, promotion, échanges, recherche… Il est donc très important de miser sur les différentes techniques de développement web. Les nouveautés ne sont pas forcement les meilleures. Il suffit de savoir choisir l’environnement de travail et de développement adéquats pour réussir. Le processus de configuration d’un serveur web sur un ordinateur personnel peut être assez compliqué. Si en plus des documents HTML, il y a d’autres composantes supplémentaires telles que PHP et SQL à configurer, les tâches pourraient devenir plus complexes. La solution ? Le logiciel MAMP pour Macintosh, Apache, Mysql and PHP. Il s’agit d’une solution permettant de réaliser le lancement d’un serveur web local sur une machine fonctionnant sur le système d’exploitation Mac OS X. Avec ses composants gratuits, l’installation de cette pile de logiciels est très simple.

En savoir plus sur MAMP

Nombreux sont ceux qui aiment l’idée de développer des applications et des sites web par eux-mêmes et dans un environnement de travail idéal. Le MAMP est une alternative qui a déjà fait ses preuves. Surtout, cette solution est prisée à cause des dernières versions des bases de données et de langages script qu’elle contient. Ce sont des composants indispensables à l’utilisation d’un serveur Web local. L’acronyme MAMP est formé par les initiales des composants de la pile de logiciels dont : Mac, Apache, MySQL et PHP.

Les avantages de MAMP

Ce qui fait du MAMP une solution adaptée et adaptable à tous les développeurs, c’est la rapidité de l’installation de tous ses composants ainsi que la commodité de son utilisation. Il s’agit d’un nouveau moyen plus performant par rapport aux anciennes versions Apache et PHP pour Mac OS X. Si avant, il fallait procéder à une installation manuelle de MySQL avec le système d’exploitation d’Apple, le MAMP permet une installation automatique plus aisée. De plus, l’exécution des scripts se fait à une vitesse remarquable, grâce aux codes PHP agissant comme accélérateur (par exemple : XCache ou eAccelerator). L’administration des différents composants est également assurée par un programme inclus dans la pile. Cette solution « one clic » permet de créer les bases de données des serveurs et serveurs Web simplement en un clic, et de gérer ou de dynamiser les bases de données de vos serveurs et serveurs web locaux. Un seul clic suffit pour définir les ports, et pour démarrer ou arrêter les bases de données.

Le MAMP existe en version gratuite et en version commerciale qui est le MAMP PRO. Cela va sans dire que cette version Pro est plus performante avec diverses extensions. Les principaux atouts de la version améliorée sont : la possibilité de procéder à l’installation de différentes applications Web habituelles comme Joomla, Drupal ou WordPress et l’utilisation différentes versions PHP. À noter que la pile de logiciels MAMP est également compatible avec Windows depuis fin 2015.

MAMP : comment ça marche ?

À commencer par l’installation… Voici les étapes et les consignes à suivre pour effectuer l’installation du MAMP :

  1. Vérifier si toutes les conditions nécessaires à l’installation sont bien remplies. Généralement, l’installation peut se faire sur un Mac avec 64 Bit CPU (x64) d’Intel, une version récente d’OS X ou idéalement une version 10.6.8, au moins 2 GB d’espace libre sur le disque dur de l’ordinateur.
  2. S’assurer d’avoir des droits d’administration.
  3. S’assurer d’avoir .NET Framework 4 + 1 GB RAM de mémoire disponible.
  4. La première étape consiste à télécharger l’une de deux versions (selon le système d’exploitation utilisé) sur le site officiel de MAMP.
  5. Une fois le téléchargement terminé, il suffit d’un double-clic sur fichier de téléchargement pour que celui-ci s’ouvre et lance automatiquement le processus d’installation.
  6. Une fois que le programme est exécuté, un menu composé de 4 options s’ouvre. Le bouton « MAMP PRO » permet de tester cette version. Le lancement de la page d’accueil se fait en cliquant sur le bouton « Open start page ». Le bouton « Stop Servers » permet de contrôler le serveur Web Apache et le serveur de la base de données (fermeture, démarrage, arrêt automatique…). Pour choisir le port auquel le serveur d’applications est assigné et le définir selon les valeurs habituelles sur internet, il faut aller dans « Settings ».

Bon à savoir à propos de MAMP

Même un développeur débutant peut utiliser le MAMP pour exécuter son propre serveur Web local. Pour découvrir les différentes versions récentes ainsi que la liste de tous les composants de MAMP, il convient de consulter la page de l’historique de ces versions sur le site officiel. Les informations complètes concernant la conception des programmes peuvent être consultées sur la page de l’éditeur des 4 logiciels : Apache, MySQL, PHP et eAccelerator. Il est tout à fait possible d’utiliser les deux versions MAMP gratuites et MAMP PRO en même temps, car les deux environnements de travail sont bien distincts.