Le début d’année est le moment propice pour se fixer de nouveaux objectifs pour les sites web. Que vous soyez des blogueurs, des promoteurs de services professionnels, des vendeurs de produits ou des agents qui combinent ces activités, on met toutes les chances de votre côté pour prospérer. Il faut ainsi s’assurer que les bases de votre présence sur la toile soient encore solides et faire en sorte que les clients actuels et potentiels puissent vous trouver facilement. C’est là qu’entre en scène la mise à jour SEO, car sans cela, vous allez certainement manquer de perspective. Les pratiques SEO étant évolutives, il faudrait suivre le mouvement pour assurer un bon référencement pour votre site.

Référencement ou SEO, c’est quoi au juste ?

De l’anglicisme « Search Engine Optimization » ou SEO, le référencement servait auparavant de raccourci pour la publication de contenus avec des mots-clés pertinents et des liens vers des sites de qualité. Cette opération a pour but de garantir un meilleur classement de votre site dans les moteurs de recherche compilés par Google, dont Bing entre autres. Cette action tient toujours, mais le SEO recouvre aujourd’hui beaucoup plus de terrain et est en constante évolution. En effet, Google search utilise plus de 200 algorithmes pour classer les résultats de recherche. Tous les facteurs pouvant optimiser votre classement doivent ainsi être tenus en compte. Ne pouvant être maîtrisé par des études spécifiques, mais uniquement par accommodation aux exigences des algorithmes, le SEO est une tâche qui nécessite une mise à jour permanente de vos compétences. Grâce à l’évolution des modes d’utilisation de l’internet, de nouveaux facteurs SEO sont désormais disponibles et comptent autant, voire plus que la création de liens ou de mots-clés.

L’importance du « mobile first » pour le SEO

Si l’expression « mobile first » est un terme que vous avez récemment découvert, c’est parce que Google est actuellement en train de déployer cet index en y ajoutant progressivement des sites. Ce changement est opérationnel depuis 2016 et requiert un certain temps pour sa mise en œuvre. Une fois que ce concept sera en place, Google accordera la priorité aux sites adaptés aux mobiles dans les moteurs de recherche. La raison de cette initiative est que plus de la moitié des recherches en ligne se font depuis des appareils mobiles. Cela signifie que la majorité des utilisateurs ont besoin de sites optimisés pour les mobiles pour leur recherche. Pour savoir si votre site est conforme à la norme Google relative aux appareils mobiles, il vous suffit de le demander. Cela implique pour vous d’entrer votre URL sur la page test de Google prévue à cet effet.

Comment procéder à l’optimisation de votre site via la recherche vocale ?

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de vous demander pourquoi autant de titres, de sous-titres et de sujets d’articles sont écrits sous forme de question ? La raison c’est qu’auparavant, les rédacteurs avertis et les spécialistes du marketing utilisaient cette stratégie pour inciter les lecteurs à cliquer sur la question et lire ainsi le contenu. Cette disposition est d’actualité, mais une autre bonne raison les incite aussi à plébisciter la forme interrogative. Cela relève du fait que les recherches vocales sont devenues de plus en plus populaires auprès des utilisateurs. Des constats ont été faits : bon nombre d’internautes préfèrent aujourd’hui faire leurs recherches sur des appareils mobiles en sollicitant directement Siri où ils peuvent trouver tel ou tel produit par exemple. Ils posent alors la question via le mode vocal plutôt que de saisir les mots-clés dans la zone de recherche. L’augmentation des recherches vocales a aussi été constatée chez les utilisateurs d’Amazon Echo. Les acheteurs préfèrent plus demander à Alexa toutes les informations disponibles sur un produit plutôt que de le rechercher sur le site Amazon. C’est ainsi que 30% environ des recherches en ligne passent par la commande vocale plutôt que via le clavier et ce chiffre va augmenter dans les années à venir. Comment votre site va-t-il s’adapter à cette situation ?

Commencez tout d’abord par l’examen du trafic sur votre site à partir des recherches et examinez vos demandes de service client. Cela vous permettra de voir quelles sont les questions posées qui ont conduit les clients sur votre site et quelles questions ils posent une fois sur votre page. Vous pouvez ensuite développer ces questions dans une section FAQ ou les intégrer directement à votre contenu en tant que titres, thèmes ou sous-titres. Assurez-vous par la suite de disposer des réponses adéquates à chaque question. Si pour l’heure, vous n’avez pas encore trouvé de moyens d’inclure la fonction de recherche vocale sur votre site, la configuration d’une fiche « Mon entreprise » avec Google peut largement faire l’affaire. De cette manière, lorsque les utilisateurs demandent à Alexa ou à Siri pour votre produit ou un service, vous aurez la garantie d’un meilleur résultat de recherche. Cela reste valable pour une demande vocale ou textuelle.