brand-lws-red brand-lws-white
Blog

GIT : Tuto et guide pour avoir une prise en main rapide

26 octobre 2020

GIT : Tuto et guide pour avoir une prise en main rapide

GIT est le système de contrôle de version open source star qu’il vous faut si vous dirigez une équipe de développeurs de langages bas-niveau. Vous voulez créer des logiciels, des systèmes d’exploitation, des applications. Ou vous prévoyez de créer des systèmes embarqués ou industriels ? Grâce à ce tuto Git, vous pourrez contrôler les innombrables modifications de vos projets informatiques afin de les coder plus efficacement.

La performance et les points forts de GIT

Nous verrons dans ce tuto tout ce qu’il faut savoir sur ce logiciel très utile au bon déroulement de vos projets web et informatiques.

La programmation en langage machine requiert souvent beaucoup de concentration et se fait tellement plus efficacement en équipe. D’où l’utilité d’un logiciel système de contrôle de version comme Git. Le travail d’équipe est beaucoup plus aisé car ce dernier donne la possibilité de modification par tous les utilisateurs même si ces derniers sont éloignés les uns des autres.

Ce programme facilite la planification du  travail de chaque développeur d’une équipe. Il permet effectivement de suivre chaque avancée sur chaque bloc de codes. Ainsi, la vue d’ensemble du projet informatique se fait plus naturellement.

GIT

Pour les adeptes du Système d’Exploitation Linux, sachez que Git a participé au développement de Linux. Ce fut Linus Torvalds qui le créa en 2005 pour faciliter la programmation par ce système d’exploitation star. Bien qu’aujourd’hui, il appartient à Junio Hamano. Il fonctionne évidemment sur les terminaux avec un Système d’Exploitation Linux. Ainsi, nous pouvons vous montrer comment installer GIT sur Linux et Mac OS. Mais il est aussi fonctionnel sur les appareils Windows.

Il est open source, ce qui engendre un gain de temps énorme généralement et un travail d’équipe plus harmonieux. Toute une communauté d’adeptes peut vous accompagner en plus de votre équipe. De plus, il est sécurisé grâce à son algorithme crypté appelé SHA1.

Le système de contrôle doit aussi son succès à sa flexibilité. Effectivement, il s’adapte aux grands comme aux petits projets. Et il est compatible à de nombreux systèmes et protocoles informatiques existants. Vous pourrez donc dès la fin de ce tuto Git, télécharger et exploiter le plein potentiel de ce dernier.

Son point positif est qu’il peut aussi fonctionner sur un serveur central. Mais comme tous les systèmes de contrôle de version, il a un répertoire (un référentiel complet) sur chaque PC de ses utilisateurs. C’est-à-dire qu’il peut très bien fonctionner indépendamment de son serveur.

Téléchargeable gratuitement, c’est un logiciel GNU GPL (General Public License) version 2. C’est-à-dire qu’il est totalement libre d’usage et de distribution.

Comment fonctionne le système de gestion de version GIT ?

Le logiciel permet à ses utilisateurs de travailler même à distance. Il a donc des fonctionnalités en local et celles à distance que nous verrons dans la troisième partie de ce tuto Git. Nous verrons par la suite quelles commandes il faut taper afin qu’il récupère les modifications dans un serveur commun distant.

Il accompagne tout informaticien qu’il soit développeur front-end, back-end ou full-stack. Le logiciel permet même la gestion de votre projet logiciel au niveau design, marketing, management, et même dans la gestion du budget à allouer.

Il est rapide et permet la distribution plus efficace du flux de travail. Puisque toutes les données sont enregistrées dans des répertoires locales.

Le système est, en outre, capable de reconnaître les conflits entre plusieurs branches de vos codes. Vous pourrez ainsi plus rapidement et plus facilement les modifier en mode console ou via une interface.

gestion GIT

Vous pouvez aussi ajouter des fichiers dans votre dépôt local ou dans votre zone de transit. Et vous pourrez ensuite les enregistrer dedans (git add et git commit).

Enfin, vous pouvez aussi modifier les codes dans votre dépôt Git local. Mais aussi changer les fichiers dans le dépôt Git du serveur à distance. Notez juste que la branche-mère dans le dépôt Git distant est Origin/master.

De plus, si vous débutez, vous vous retrouverez plus facilement grâce à ce Git cheat sheet que vous pourrez télécharger sur ce lien.

Git cheat sheet

Quels sont les commandes principales du logiciel ?

Les commandes GIT que vous devez connaître : toutes les commandes du programme commencent par le mot “git” suivi de l’action à faire exécuter par la machine en anglais.

GIT

Commençons d’abord par voir les commandes en local :

  • Dans un premier temps, il faut tout d’abord créer un double/clone dans votre zone de transit. Pour cela, le code est : git clone [git-repo-url]. Vous devez donc modifier les paramètres entre les crochets selon vos besoins.
  • Ensuite, pour ajouter ou créer un fichier dessus, il faut taper : git add [le_nom_de_votre_fichier]
  • Et pour enregistrer les changements dans un message : git commit -m “[mon_message]”. Le mot “Commit” signifie en terme informatique : archivage et soumission d’un travail effectué.
  • Par contre, si vous voulez à la fois modifier/ajouter et enregistrer un message dans la zone de dépôt Git local, vous mettez : git commit -a -m “[message]”
  • Enfin, pour envoyer les modifications, vous devez mettre la commande : git push

Voyons maintenant les commandes pour interagir avec tous les membres de l’équipe :

  • Mettre git status, comme son nom l’indique permet de connaître le statut du dépôt local vis-à-vis du dépôt distant à un instant T.
  • La fonction git pull permet de récupérer les changements dans la base de donnée distante.
  • Git log affiche l’historique des validations ou commit en anglais de chaque transaction effectuée par chaque développeur. Pour le fermer, il suffit de cliquer sur “q”.

Autres commandes :

  • Vous voulez créer un nouveau dépôt pour un nouveau membre, le code est get init
  • Git add permet d’ajouter des objets sans changer les anciens objets dans la classe des objets d’un fichier changé
  • Git merge fusionne une branche à une autre
  • Si vous voulez affecter les messages des commits dans une autre branche, mettez : git rebase
  • Sans oublier la fonction git stash qui permet de passer à une autre mission bien que la dernière ne soit pas encore validée ou “commitée” en jargon.

Le logiciel est réputé pour être assez difficile à apprendre. Cependant, vous n’aurez qu’à relire ce tuto Git pour le pratiquer pendant un certain temps et vous y accoutumer. N’oublions pas que sa performance fait de lui le logiciel de gestion de système de version le plus apprécié du moment.

Conclusion

Maintenant que vous avez ce tuto, vous êtes à même de placer ces codes en ligne de commande et mener vos projets informatiques à bien. Nous vous sommes reconnaissants d’avoir découvert avec nous ce formidable logiciel de gestion de vos projets web 👍

Serveurs VPS Linux

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Serveurs performants haut de gamme

Serveurs performants
haut de gamme

Logiciels avec installation en 1 clic

Logiciels avec
l'installation en 1 clic

Sécurité optimale pour vos sites

Sécurité optimale
pour vos sites

Confiance, 100% en France

Confiance, 100%
en France

100% Satisfait ou Remboursé

100% Satisfait
ou Remboursé

close-link